Paris Fashion Week : Véronique Leroy, évanescent

Publié le 1 mars 2014 par Elisabeth Clauss
Paris Fashion Week : Véronique Leroy, évanescent

Véronique LeroySamedi à Paris, Véronique Leroy présentait son hiver 14-15, aux matières sculpturales et aux motifs graphiques.

On a aimé les cols montants haut sur le menton, en triangle, comme des heaumes, les vestes resserrées à la taille pour créer une impression de basque, une ligne féminine, en sablier.

Des manteaux légers, ou sur-manteaux, flottaient autour du corps, souples et rassurants quand le froid encercle. Et parmi tant de douceur, soudain, sur un mannequin, une grande épingle à nourrir collée à l'oreille, accessoire punk décalé, mais pas déplacé : après tout, les bottes noires tranchaient avec les tenues entièrement blanches, le rouge coupait l'ivoire en imprimés graphiques, le tweed se prêtait à des lignes juvéniles.

Véronique Leroy3

La mise en beauté des mannequins faisait du bien : les queues de cheval décoiffées (le genre qui demande une heure de maîtrise pour avoir l'air approximative). Et le maquillage ultra naturel. Ça, on sait faire...

L'accessoire fort et tellement désirable de cette collection : la ceinture à double arceaux métalliques, fixée dans le dos par des liens souples. Comme un bracelet de taille, on imagine déjà les multiples déclinaisons sur un pull, un manteau, une chemise blanche...

Véronique Leroy2

Il se dégageait de l'ensemble une idée de sérénité, dans les formes pures et les matières enveloppantes.

VERONIQUE LEROY FW14 18 VERONIQUE LEROY FW14 28 VERONIQUE LEROY FW14 30