Paris Fashion Week : Haider Ackermann, des femmes comme des gravures

Publié le 1 mars 2014 par Elisabeth Clauss
Paris Fashion Week : Haider Ackermann, des femmes comme des gravures

Haider Achermann6

Samedi à Paris, Haider Ackermann présentait sa collection AH14-15. Une saison fidèle à l'essence de la mode anversoise.

Les silhouettes, longilignes et sombres, évoluaient en noir, gris et kaki, les cheveux plaqués sur la tête par de larges bandeaux. On frisait le Munch. D'ailleurs l'ensemble donnait une impression années 20. Larges ceintures de cuir portées en serre-taille, sous-pulls à très haut col en maille noire transparente et arachnéenne, mannequins à la marche entravée par des jupes ultra droites, il se dégageait de ce défilé une élégance absolue. Comme si même ce qui semble sophistiqué devenait d'une surprenante simplicité, épure de couche superposées, dès qu'on  commence à bouger.

Haider Achermann5

Il y avait de l'ampleur, avec des pantalons longs et larges, presque des jupes si on n'y prêtait garde, et de l'ajusté, dans ces pièces effet python brillant.

Haider Achermann2

Les manteaux, pudiques et sobres, tombaient comme la mélancolie, sur l'ensemble du show. Un moment émouvant, à en croire les commentaires entendus à la sortie. Une collection juste.

Haider Achermann3Haider Achermann4