Le chagrin d’amour vu par la créatrice de chaussures Sophia Webster

Publié le 17 février 2014 par ELLE Belgique
Le chagrin d’amour vu par la créatrice de chaussures Sophia Webster

Heartbreak Hotel, de Sophia Webster"Happily ever after is SO once upon a time": Sophia Webster rompt avec son Valentin lors d'une présentation hilarante mise sur pieds dans son propre Heartbreak Hotel.

Depuis la réception en passant par la salle de bains, jusqu'au placard: des nanas, combinés collés à l'oreille portant les créations les plus étonnantes aux pieds. Le hic? Leurs petits amis semblent les mettre tout le temps en attente téléphonique, un statut qui devrait aussi valoir pour leurs relations.

Sophia Webster

Explications de Sophia Webster:

Pourquoi toutes ces souffrances amoureuses? "C'est une situation dans laquelle chaque femme se retrouve tôt ou tard, une de ces situations où beaucoup d'entre elles se reconnaîtront. En même temps, le côté triste d'une relation brisée n'est pas abordé, mais il s'agit plutôt de célébrer le girl power et le triomphe de la puissance féminine sur le chagrin."

Comme si, au-delà du simple chagrin d'amour, c’était une vraie source d'inspiration? "Exact. J'ai aussi pensé aux filles gâtées de Beverly Hills: vous voulez les haïr, mais au final vous ne pouvez rien faire d'autre que les aider car elles sont si désespérées!"

Rien de mieux finalement que quelques paires de chaussures flambant neuves pour remonter le moral, surtout si elles font grandir de 10 cm...

Par Isabelle Vander Heyde. Traduction: Ayla Kardas (st.)