NYFW : Michael Kors, la fraîcheur

Mis à jour le 13 février 2014 par Elisabeth Clauss
NYFW : Michael Kors, la fraîcheur

Michael Kors6

Pour l'hiver 14-15, Michael Kors, qui créé les sacs qui rendent les new-yorkaises folles (ici, une femme sur deux en porte un au bras), a proposé une ligne tout en nuances de gris (on ne les a pas comptées).

Une collection aérienne et girly, qui s'ouvrait sur "Californian Dreamin'" interprété au violon. Un air de vacances tenu tout le long du show, qui déclinait la prochaine saison dans des tons naturels : pierre, terre, faune. Le statement semblait être la légèreté, de la fourrure de lapin tricotée aux robes de voiles à volants flottant autour de la silhouette avec peut-être quelques accents amérindiens. Car sur ces fameux sacs, qu'ils soient à motifs python ou en cuir, il y avait des franges, parfois assez longues pour traîner au sol.

Michael Kors4

 

En contrepoint des tops et robes translucides à imprimés écailles de serpents, la fourrure encore, venait réchauffer la silhouette : manteau de chaperon à capuche, veste sans manches. Et la maille aussi, déclinée en longs gilets-manteaux.

Michael KorsNos pièces coup de coeur ? Le pantalon oversize, qui dansait autour de la jambe (gris, souris), et une robe-nuisette bleu passé sous un manteau ample beige.

Michael Kors2

Pour rester dans l'intention de naturel, les mannequins affichaient des maquillages très doux, les pommettes marquées comme après une balade dans New York par -7 en escarpins et sans collants (la base, ici), et des chignons bananes floutés.

Michael Kors5

A l'extérieur du défilé, des fashionistas piétinaient pieds nus sur le verglas.
A l'extérieur du défilé, des fashionistas piétinaient pieds nus sur le verglas.

Cette collection, élégante et urbaine se portera l'hiver prochain avec nonchalance et le chic de faire femme, mais pas dame.

Michael Kors3

Blake Lively et Freida Pinto
Blake Lively et Freida Pinto
Blake Lively et Anna Wintour
Blake Lively et Anna Wintour