Les secrets pour changer de tête sans se planter

Mis à jour le 10 janvier 2018 par ELLE Belgique
Les secrets pour changer de tête sans se planter

chvcouv

 

Repérées sur les catwalks, des idées neuves pour changer d’hair et leur mode d’emploi.

Dossier réalisé par Belen Ucros.

a 

  • La ligne dorée 

L’idée

Plus bling que le sindur, la ligne rouge que les indiennes se tracent pour séparer leur chevelure de jais, mais surtout complètement nouveau cette saison, c’est le style à suivre si on est une beautysta avertie.

Comment on fait ?

On brushe parfaitement ses cheveux et on assure un maximum de brillance aux longueurs avec un produit de styling qui hausse l’éclat (Touche Finale, Kérastase, 26 € dans les salons de coiffure).

On trace une raie parfaite et on la passe à l’eyeliner doré, plusieurs fois si nécessaire pour que la ligne or soit bien marquée. Pour la journée, on opte pour le style plus quotidien d’une grande pince or qu’on utilise pour séparer la chevelure.

1/

6

  • La mèche boyish

L’idée 

Féminiser son court avec une longue mèche qu’on balaie jusque sur l’œil.

Comment on fait ?

Soit on patiente et on laisse pousser gentiment sa frange, soit on veut tout tout de suite et on opte pour une frange postiche qu’on fixe en racine avec quelques pinces (on peut éventuellement camoufler les pinces avec un bandeau noir, l’accessoire basique qui fait un grand come-back cette saison).

On termine le styling en passant quelques gouttes d’huile capillaire sur la longue mèche pour lui donner un côté un peu glossy.

(Huile Million Gloss Crystal Oil, Gliss Kur de Schwarzkopf, 9,99 € en grande distribution)

2/

5

 

  • La micro-tresse afro  

L’idée

Pimenter son carré un peu sage en remplaçant la classique ligne de côté par une fine natte africaine inversée.

Comment on fait ?

On commencer par maîtriser les frisottis en longueur avec une crème de lissage (Crème Lissage Smooth Tune, Matrix, 15,90 € dans les salons de coiffure). Puis on tresse une natte très près du crâne en partant de l’avant de la tête jusqu'à l’arrière (rendez-vous sur elle.be pour le tuto). On fixe au spray sans toucher les longueurs.

3/

b

  • Le chignon loose

L’idée

Décontracter son chignon pour lui faire gagner ses galons trendy.

Comment on fait ?

On booste le volume en racines et on travaille la texture des longueurs avec une poudre coiffante qu’on applique sur cheveux secs (Volume Maker Kabuki, Shu Uemura, 39,50 € dans les salons de coiffure). Puis on ramène les cheveux en chignon, mais sans serrer, et on laisse quelques mèches tomber dans la nuque. Surtout pas de spray fixant, le but, c’est que la coiffure se défasse un peu plus au fil des heures.

4/

'

  • La couronne de tresses

L’idée 

Revisiter un grand classique en lui donnant un côté preppy.

Comment on fait ?

On sépare les longueurs en deux mèches qu’on tresse de chaque côté de la tête et qu’on enroule tout autour du crâne. On fixe avec des épingles à cheveux et on vaporise un voile de brillance ou on passe un peu d’huile pour cheveux en surface pour donner un côté healthy.

(Huile Extraordinaire pour Cheveux Fins, Elsève,12,99 € en grande distribution)

5/

c

  • Le wet & mat

L’idée

Créer un contraste de matière entre les longueurs, qu’on laisse naturelles, et les racines, qu’on enduit de wax. Une toute bonne idée pour styliser ses bad hair days !

Comment on fait ?

Pas la peine de vraiment se coiffer, on travaille les racines en les enduisant d’une couche de wax (Crème Définissante Signature Look Loose Endings, Redken, 26,50 € dans les salons de coiffure) qu’on arrête juste au-dessus des oreilles, et on ne touche pas aux longueurs.