Public School New York, finalement, c’est très flamand

Publié le 10 février 2014 par Elisabeth Clauss
Public School New York, finalement, c’est très flamand

publicschoolcover

 

Maxwell Osborne et Dao-Yi Chow ont lancé leur marque en 2007. Fans de polos et de sneakers, ces deux new-yorkais ont développé leur propre langage inspiré de la rue.

Leur succès est exponentiel, leurs points de ventes se multiplient, ils raflent les prix à la pelle, les fans de mode les adulent. Ils bénéficient du soutien bienveillant d'Anna Wintour,

annawintour

et se sont déplacés pour l'évènement Kelly Rowland (ex Destiny Childs),

Kelly Rowland

Swizz Beatz (le mari rappeur et producteur d'Alicia Keys), Léon André Talley (puissant journaliste de mode - Vogue US, Numéro Russie...), et toute la fashion crowd de Manhattan.

Swizz Beatz

Yumi, top belge, faisait partie du casting, car selon elle : "même si ce sont encore des "petits" créateurs, ils sont très influents".

yumi

Sur le podium on a vu défiler les deux collections hommes et femmes, dans un style sobre aux lignes quasi austères, fait de pièces superposées, de longues chemises sur des pantalons droits, pulls courts et holsters de cuirs. On a aimé les  bonnets noirs xxl de marin et surtout, les chapeaux ronds à larges bords, posés sur de vastes carrés de tissu noir.

publicschool2

publicschool1

Ils évoquaient l'allure des couvre-chefs des juifs orthodoxes et des amishs. Le show, très réussi, a été salué debout par toute l'assistance. Parmi les spectateurs qui se pressaient à la sortie, on n'entendait que "amazing" et "they found something". Sauf que.

Sauf que les superpositions, les looks épurés, darks, les chapeaux à larges bords et les lanières de cuir, on a déjà vu ça quelque part, de l'autre côté de l'Atlantique. Ann Demeulemeester comme emblème, et toute une partie de l'Ecole flamande font ça depuis presque 40 ans. C'est très beau, mais pas nouveau. Cela dit avec l'accent new-yorkais, ça passe plutôt bien. On leur souhaite le même succès.