Pourquoi aller voir l’expo de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette ?

Mis à jour le 13 février 2018 par Elisabeth Clauss
Pourquoi aller voir l’expo de Jean-Paul Lespagnard aux Galeries Lafayette ?Vue de l’exposition TILL WE DROP de Jean-Paul Lespagnard, à la Galerie des Galeries – Galeries Lafayette, du 29 janvier au 5 avril 2014. Photo © Thibaut Voisin
Vue de l’exposition TILL WE DROP de Jean-Paul Lespagnard, à la Galerie des Galeries – Galeries Lafayette, du 29 janvier au 5 avril 2014. Photo © Thibaut Voisin
Jean-Paul Lespagnard © Thibaut Voisin

Jusqu'au 5 avril 2014, le jeune créateur si talentueux, adorable et facétieux, déballe ses délires bien ficelés à la Galerie des Galeries. Si vous passez à Paris, faites-y un saut, sinon vous rateriez :

- Les vitrines investies de l'univers bâti de dérision et de tendresse de sa collection Till We Drop (littéralement, "jusqu'à tomber"). Sur le thème du tourisme de masse au Mexique (pas le côté "spirituel-Inca", "la symbolique des vanités", non. Plutôt : "on plonge dans la piscine à 9h du matin après le premier cocktail parce que c'est all-inclusive").

Vue de l’exposition TILL WE DROP de Jean-Paul Lespagnard, à la Galerie des Galeries – Galeries Lafayette, du 29 janvier au 5 avril 2014. Photo © Thibaut Voisin
Vue de l’exposition TILL WE DROP de Jean-Paul Lespagnard, à la Galerie des Galeries – Galeries Lafayette, du 29 janvier au 5 avril 2014. Photo © Thibaut Voisin

- Dans ces vitrines, le film diffusé en boucle de la matérialisation de cette décadence de vacances, à faire saliver des artistes surréalistes. Avec la collaboration de Laurence Soetens, consultante en food design, Jean-Paul Lespagnard a mis en image la délicieuse déliquescence de la bouffe en perte de sens.

1551664_10201281668272920_90750606_n1526649_10201281669472950_889979320_n1522340_10201281668472925_176493046_n

- La sortie du tunnel. Plus haut au premier étage - car il faut grimper pour atteindre un certain niveau - vous passez par un tunnel tout noir (mais entouré des stands de grandes maisons de luxe, pour assurer la lumière au début du couloir), et déboucherez dans le coeur de l'expo. Compositions graphiques en trompe-l'oeil, plateaux de fruits de mer en silicone (semble-t-il), foulards de la collection attachés en cape sur des mannequins, photos du voyage initiatique du créateur au Mexique, on butine d'un spot à l'autre.

Vue de l’exposition TILL WE DROP de Jean-Paul Lespagnard, à la Galerie des Galeries – Galeries Lafayette, du 29 janvier au 5 avril 2014. Photo © Thibaut Voisin
Vue de l’exposition TILL WE DROP de Jean-Paul Lespagnard, à la Galerie des Galeries – Galeries Lafayette, du 29 janvier au 5 avril 2014. Photo © Thibaut Voisin

- La boutique de l'expo : affiches, décapsuleurs, les sacs à dos de la collaboration avec Eastpak, des déguisement d'abeilles, des serviettes de plage imprimées dollars. On ne sait pas trop si c'est la suite du parcours ou un shop, et c'est bien vu, étant donné l'intention du créateur.

On tourne, on s'interroge, on prend du recul, on réfléchit. C'est coloré, il y a du fond sans prise de tête inutilement intello. On ne répond pas à la question : "la mode est-elle un art ?", mais ça remplit d'une joie qui nous colle au visage comme des pierres précieuse. Inloupable, donc.

1011108_10201281676313121_1069767993_n

Galerie des Galeries : 27 rue de la Chaussée d'Antin, Paris 9ème.