Infarctus: quand faut-il filer aux urgences?

Mis à jour le 13 février 2018 par ELLE Belgique
Infarctus: quand faut-il filer aux urgences?

urgences

L'infarctus est la première cause de mortalité chez la femme, avant le cancer du sein. Pourquoi?

Parce qu'il est plus difficile à diagnostiquer et que nous ne prenons pas assez au sérieux ses manifestations. Si vous présentez ces signes, ne les ignorez pas, contactez le 100: une douleur de serrement, d’oppression voire de brûlure, dans la poitrine, derrière le sternum et parfois dans le bras, la mâchoire, le cou et les mains. Elle est en général intense, prolongée et diffuse.

Attention, il existe des infarctus non douloureux. C’est le cas en particulier chez les femmes, les diabétiques et les personnes âgées qui peuvent présenter d’autres manifestations: malaise, essoufflement, fatigue intense, sensations inhabituelles dans le bras gauche par exemple. Ces difficultés associées à une forte fatigue persistante, peuvent évoquer l’angoisse et orienter le diagnostic à tort vers une anxiété ou une dépression.

Belen Ucros