Haute Couture : Giorgio Armani Privé, les années folles, c’est maintenant

Mis à jour le 14 février 2018 par Elisabeth Clauss
Haute Couture : Giorgio Armani Privé, les années folles, c’est maintenant©CatwalkPictures
©CatwalkPictures
©CatwalkPictures

Mardi soir au Palais de Tokyo à Paris, Giorgio Armani Privé mettait les petits plats dans les grands. Littéralement. Après un défilé authentiquement magnifique, près de 500 spectateurs étaient invités à dîner par la maison italienne.

Sophie Marceau, qui semble toujours avoir 13 ans (enfin quasi), est arrivée au bras de Christophe Lambert pour le défilé haute couture aux influences balnéaires des années 20. Même loin des photographes, ils se tenaient affectueusement l'un près de l'autre, attentifs,  juvéniles (enfin quasi). Pas loin, Kristin Scott Thomas suivait également la présentation avec attention.

Sur le podium, des naïades coiffées de fichus recouverts de brillants évoluaient sur une musique invitant à la dolce vita, tranquillement, sensuellement. Matières satinées et transparences pudiques, la collection se décline en bleu, or et argent. D'un luxe subtil, scintillantes et translucides, les silhouettes de Giorgio Armani Privé semblent aussi sublimes qu'insaisissables.

Photo : Closer
Photo : Closer
©CatwalkPictures
©CatwalkPictures
©CatwalkPictures
©CatwalkPictures
©CatwalkPictures
©CatwalkPictures
©CatwalkPictures
©CatwalkPictures