Les voisins cette espèce particulière

Publié le 23 janvier 2014 par LDP Magazine
Les voisins cette espèce particulière

motvoisins

Demain (vendredi) c'est la journée mondiale des communications sociales, une bonne occasion pour faire le point sur votre voisinage...

Une maison, un appart, ça commence toujours pareil. Des soirées de galère à visiter d'infâmes bouges qui finissent doucement par te foutre le mouron, à croire que tu ne trouveras jamais rien de bien. Puis enfin, tu trouves, et c’est parti pour des semaines à préparer ce foutu déménagement, à emballer de la vaisselle dans du papier à bulles et à coller des sachets de vis sur des planches, que tu te demandes s’il y aura même moyen de les remonter, ces foutues étagères suédoises. Puis le jour J, où tu vas passer ta journée à porter des caisses et à expliquer à tes potes que s’il y a marqué "salle de bain", c’est que oui, c’est à déposer dans la salle de bain. Tout ça après avoir fait enlever cette putain de vieille charrette garée pile poil entre les 2 panneaux interdictions de stationner que t’avais mis devant chez ton nouveau chez-toi pour pouvoir garer le camion sans bloquer toute la rue. Bref, des semaines de corvée qui s’achèvent sur une journée digne d’un film catastrophe à la Roland Emmerich.

Et là, enfin confortablement installé, à siffler ta coupette au calme au milieu des caisses que tu vas mettre des semaines à déballer (Stop : info conseil, ce que t’auras pas déballé au bout de 3 mois, brûle-le), tu crois que la grande vie commence. Et parfois c’est vrai. Parfois. Parce que souvent, ce n’est pas la grande vie qui commence. C’est une nouvelle vie. Avec des nouveaux voisins.

Rappelle-toi. T’avais eu un stress à la base en les voyant la première fois. L’enfant et le chien. Ben t’avais raison. En partie. Le gosse pleure un peu. De temps en temps. Le chien aboie, oui, ça arrive. Tout ça tu t’y attendais et ma foi, rien de catastrophique. Mais la mère quoi ! Dans quel monde elle vit elle ? QUI CHANTE 24h/24 DU JULIEN CLERC EN 2013? Moi ma préférence, ce serait qu’elle emménage à la ferme ! À la ferme ta gueule ! Et puis aussi qu’elle explique à son mari que t’as rien contre le bricolage. La foreuse, le marteau, tout ça… mais pas à 8h du mat’ le samedi ! Y a des gens qui sortent merde ! Qui ont une vie en dehors des Experts ! Et de Julien Clerc.

(...) Lire la suite sur LDP Magazine