Yves Saint Laurent, l’anticonformiste

Mis à jour le 21 janvier 2018 par Didier Vervaeren
Yves Saint Laurent, l’anticonformiste

AFFICHE

Encore aujourd'hui, on continue à entretenir le fantasme de ce Saint qui est devenu Dieu. Depuis 1962, l'infatigable Pierre Bergé, tour à tour son associé, son amant, son bâton, veille dans les coulisses du temple. Mais qui fête-t-on, Saint Pierre ou Saint Laurent ?

Tournage YSL
Pierre Niney, époustouflante performance dans le rôle d’Yves Saint Laurent.

La Mode est décidément très à la mode. C’est au tour du cinéma français de s’attaquer à une figure mythique de la mode : «Yves Saint Laurent».

Le pitch: Le réalisateur Jalil Lespert retrace 20 ans de la vie du couturier, de 1956 à 1976. A vingt ans à peine il quitte l’Algérie française pour Paris et devient l’assistant de Christian Dior, le plus grand couturier de l'époque. L’année suivante ce dernier meurt précipitamment et il est nommé directeur artistique de la célèbre Maison. Rencontre avec Pierre Bergé qui deviendra son compagnon de route, de vie, de destinée dans une société française en pleine mutation.

Très vite "le Petit Prince de la Mode" va créer sa propre Maison de couture et marquer de son style l’histoire de la Mode. Ce biopic montre le génie créatif de Saint Laurent mais il explore aussi les facettes sans tabous de sa vie privée. Le film c’est avant tout l’incroyable histoire d’Amour d’un couple qui n’a jamais vraiment joué dans le politiquement correct.

C’est aussi l’exceptionnelle histoire d’un autre homme, Pierre Bergé, tour à tour son associé, son amant, son bâton. Aujourd’hui il est toujours le gardien du temple et veille discrètement à cet empire construit pour son Yves … Retrouvez-moi ici quelques minutes pour vous en parler plus longuement.

Notons aussi que l’on peut être fier de retrouver deux actrices belges dans le casting de cette production. Marianne Basler y interprète le rôle de la maman d’Yves Saint Laurent et la belle Astrid Whettnall, excellente dans le rôle d’Yvonne de Peyerimhoff la responsable des ventes et chef des ateliers. Proficiat.

Ce film c’est un régal pour les sens. Il libère les émotions, tout est beau !
Et d’ailleurs sans faire l’impasse sur quelques scènes un peu crues qui aident à comprendre cette merveilleuse histoire d’Amour, de Mode mais aussi d’une Époque certainement révolue. DV

YSL-La-collection-russe

Le film de Jalil Lespert « Yves Saint Laurent», à ne pas manquer pour votre culture Mode …
En Belgique sortie en salle le 15 janvier.
Toutes les informations pratiques ici sur Cinebel.