Une Pussy Riot en OMSK

Mis à jour le 8 août 2018 par Elisabeth Clauss
Une Pussy Riot en OMSKNadeschda Tolokonnikowa (à droite sur la photo)
Nadeschda Tolokonnikowa (à droite sur la photo)
Nadeschda Tolokonnikowa (à droite sur la photo)

La jeune femme a été vue portant une pièce de la marque russo-belge OMSK lors de l'une de ses apparitions publiques.

Tout juste libérée après presque deux ans de détention dans un camp de travail suite à une "prière punk" dans la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou, Nadeschda Tolokonnikowa, activiste féministe aux actions culturelles coup-de-poing (happening sur la nudité dans un musée, concerts pour appeler à la protestation...) poursuit son action militante, et a opté pour un sweat créateur.

On n'échappe ni à son destin, ni à la mode belge.