Gagnez une séance de personal shopping pour jeune papa

Publié le 9 janvier 2014 par Elisabeth Clauss
Gagnez une séance de personal shopping pour jeune papaExtrait de la série "Baby Daddy"
Extrait de la série "Baby Daddy"
Extrait de la série "Baby Daddy"

Le 24 janvier à Bruxelles et à Anvers, la marque de cosmétiques Kruidvat confiera à des coachs la délicate mission d'expliquer à de jeunes père de quels produits de soin ont besoin les nourrissons.

"Prendre un papa par la main" ? Il y a de ça. L'intention est louable, d'impliquer les pères dans l'entretien quotidien de leur progéniture. Si l'homme qui partage votre vie et les gènes de vos enfants rapporte encore du tabasco pour relever le goût des biberons, la nouvelle est réjouissante.

Plus sérieusement, on a du mal à croire que les garçons soient inaptes à faire les courses idoines pour leurs marmots. Niveau shopping, on se dit que l'homme est une femme comme les autres (*deux réflexions sexistes en une seule phrase, challenge relevé). La nouvelle génération d'homme a été éduquée et sensibilisée au partage des tâches ménagères, ils font des couvades, ils prennent des temps partiels, ils quittent le bureau pour courir chez le pédiatre. Ils pouponnent avec bonheur.

Donc, on hausse le sourcil. Puis on lit l'étude réalisée par Kruidvat, menée auprès de plus de 500 jeunes parents en Belgique. Et la tute nous en tombe du bec. Brandissant un goupillon enturbanné de lait caillé, on énumère à voix haute :

En 2014 (il est utile de le rappeler) :

- Les hommes changent plus volontiers les couches qu'avant, et "plus de 45% des papas acceptent même de se lever la nuit".

"Acceptent même de se lever la nuit".

Moins de la moitié. Ils doivent donc être environ 55% à être vachement contents que leur mère "ait accepté de se lever la nuit".

Attendez, ce n'est pas fini :

- Dans près de 70% des cas, c’est la mère qui effectue les achats liés au bébé (oui, elle aime ça - souvent - mais ça n'est pas une raison pour qu'elle le fasse seule)
- dans 90% des cas, après le sevrage, c'est la maman qui donne systématiquement à manger aux petits
- 85% des papas zappent la mise au lit

L'enquête révèle également que la plupart des jeunes parents - hommes et femmes - estiment que les mères sont plus aptes à faire les bons choix d'achats pour bébé.

Notre conclusion :

Le manque de confiance n'invitant pas à se dépasser, libérons les mecs de leurs complexes ! Notamment en leur mettant la main à la pâte (à petites fesses rouges)

La conclusion de Kruidvat :

Considérant la distance qu'ils auraient encore dans le vue, les messieurs bénéficieraient d'un petit coup de pouce pour shopper les accessoires nécessaires à l'entretien de leurs tout-petits.

Les inscriptions pour ce coaching, c'est donc ici. Les candidats sélectionnés seront avertis le 21 janvier.

L'atelier consistera en :

- une session d'info donnée par une experte en boutique
- 1h de "do it yourself" shopping assisté par une experte
- un ‘goodie bag’ chargé de produits pour bébé

Notre cadeau bonus à nous ?

Une info : visitez le compte Instagram de miserable_men, un recueil de portraits d'hommes accablés par l'attente dans des grands magasins. Qui pourraient être ailleurs, mais qui répondent présents, même en dormant. Et c'est touchant.