8 applis pas bêtes à offrir à son enfant

Mis à jour le 14 février 2018 par ELLE Belgique
8 applis pas bêtes à offrir à son enfant

kidscouv

Votre enfant a droit à ses 20 minutes quotidiennes de jeux sur tablette. Quelles applis pas bêtes lui offrir ?

Les applis testées et approuvées par la rédac:

1. Eviter les pièges

Burger Cat: Pour rejoindre le sandwich qui lui fait envie, un chat doit utiliser les outils mis à sa disposition et éviter les pièges qui se dressent… 85 niveaux de difficultés croissantes.

À partir de 6 ans. Prix 2,69 e.

2. Sauver le monde

Plants vs Zombies: Des armées de petits zombies tentent d’envahir une maison. En plantant divers végétaux aux pouvoirs spécifiques, il est possible d’en venir à bout. La version 2, graphiquement plus poussée, est aussi plus compliquée, mais tout autant addictive.

À partir de 7 ans (version 1) ou 8 ans (version 2). Prix 0,89 e.

3. Mener l’enquête

Letters from Nowhere: Une enquête au cours de laquelle il faut ramasser des indices, planqués façon trompe-l’œil dans des décors réalistes, et résoudre des énigmes. Onze épisodes et 48 lieux à explorer.

À partir de 7-8 ans (il faut savoir lire). Prix 4,49 e.

4. Se défouler

Catapult King: Une alternative à  « Angry Birds ». À l’aide d’une catapulte orientable, l’enfant démolit des château et autres tours. Défoulant.

À partir de 4 ans. Prix 0,89 e.

5. Goûter à Pac-Man

Cat & Dog: Une version facile et accessible du jeu mythique des 80’s. Dans un labyrinthe, un chat doit attraper toutes les sardines sans se faire croquer par le chien qui se balade.

À partir de 4 ans. Prix 1,79 e.

6. S’initier à la musique

Piano: Un gant lumineux lui indique où poser ses doigts sur le clavier, au rythme des touches qui changent de couleur, et lui apprend à jouer des mélodies classiques et des comptines. Parfait pour préparer les fêtes de fin d’année avec Papy-Mamie, et moins encombrant qu’un piano.

À partir de 4 ans. Prix 1,79 e.

7. Aimer les maths

Math Mathews Calcul Mental: Une chasse au trésor pour sauver le capitaine transformé en poulpe et lui rendre forme humaine, avec des énigmes qui se résolvent en utilisant  les opérations mathématiques. Hyper ludique, drôle et stimulant.

À partir de de 6 ans (niveau facile) à 12 ans (niveau expert). Prix 0,89 e.

8. Développer ses réflexes

Brave Temple Run: Rebelle, le personnage de Disney, doit fuir un ours assez remonté. Pour sauter, virevolter, virer à gauche, à droite, enjamber des ponts et passer différentes épreuves, il faut basculer la tablette, ce qui booste les réflexes.

À partir de 4 ans. Prix 0,89 e.

À partir de quatre ans, un enfant bien accompagné devrait pouvoir jouer sur une tablette 30 minutes par jour. Pas plus.

1/

kidscouv

  •  Tablette: mode d’emploi

On avait juré qu’il n’y toucherait pas. On a craqué. C’est grave ? 

De l’avis des pros de l’enfance, la tablette tactile, c’est un super outil, pourvu qu’elle soit bien utilisée. Elle peut même rendre attractive n’importe quelle matière rébarbative abordée à froid dans un livre.

Selon les chercheurs de la section Media et ICT de l’Université de Gand, les enfants qui s’entraînent à calculer mentalement avec un jeu vidéo pédagogique ont même de meilleurs résultats que les petits qui révisent de manière traditionnelle. Ce qui importe, c’est de l’inciter à sortir de l’écran, à manipuler, observer, imaginer et expérimenter « en vrai ».

La tablette ne doit pas non plus devenir une baby-sitter devant laquelle on colle l’enfant pour avoir la paix.

L’idéal est d’ailleurs de choisir des jeux à partager avec lui, de passer des niveaux chacun à son tour, façon jeu de société, et surtout d’éviter de laisser des moins de trois ans s’y défouler.

Juliette Debruxelles & Elisabeth Clauss