Quoi de neuf chez Chanel ?

Mis à jour le 13 février 2018 par Elisabeth Clauss
Quoi de neuf chez Chanel ?

invit_sac copiefull2

Rachat du tanneur historique Bodin-Joyeux et customisation de cabines de téléphérique, Chanel prend encore de la hauteur.

Bodin-Joyeux, avec un nom à sortir de Blanche-Neige, est en réalité une entreprise familiale française créée en 1860, qui collabore avec l'institution de la Rue Cambon depuis des décennies. A l'heure où l'on ne sait plus vraiment qui produit quoi où - et comment - , Chanel intègre à ses artisans maison un savoir-faire centré sur le travail de l'agneau plongé, utilisé dans la fabrication des sacs matelassés, qu'on acquière que par transmission de génération en génération. Prendre le temps, n'est-ce pas le premier luxe ?

On glisse en godille de l'Indre, où se trouve les ateliers de Bodin-Joyeux, jusqu'à Courchevel, où Chanel a lancé sa campagne de communication pour annoncer l'ouverture de son pop-up shop* de 200m², du 14 décembre au mois d'avril 2014, juste aux pieds des pistes, en décorant des cabines de téléphérique d'esquisses signées Karl Lagerfeld. C'est ainsi que durant les mois d'hiver, Gabrielle Chanel arpentera les sommets en compagnie d'ours polaires et de dessins extraits de la collection croisière automne-hiver 13-14. On revient aux blanches neiges, et la boucle du double C est bouclée.

* Sur l'Esplanade "Le Tremplin", 1850 Courchevel 1850.

Photo © Anne Combaz
Photo © Anne Combaz
Photo © Anne Combaz
Photo © Anne Combaz