Diesel Black Gold, bleu comme l’or noir

Publié le 9 octobre 2017 par Elisabeth Clauss
Diesel Black Gold, bleu comme l’or noir

Lors de la fashion week milanaise, Andreas Melbostad, grand amateur de voyages et directeur artistique de Diesel Gold Black, la ligne "luxe et jeune" de la maison italienne, nous a exprimé sa vision du grunge nostalgique.

Pour la première fois, Diesel Black Gold montre ses collections féminines et masculines en même temps, pour offrir une vision globale de la marque. Un choix cohérent pour Andreas Melbostad, qui a pris ses fonctions en 2013 avec la femme, avant de diriger la ligne homme l'année suivante.

Pour l'été 2018, le Norvégien installé à New York a imaginé une collection techno grunge, versée dans les années 90, avec chaussures techniques ouvertes en sandales, cordelettes de grimpe, et usage de tissus parachutes. "J'ai mélangé les matières pour concevoir une féminité urbaine, mêlant shorts en cuir à tailles hautes et jupes longues romantiques. C'est sexy et dark, avec des mix d'influences. J'ai insufflé des détails iconiques, comme les lacets cordons, pour évoquer à la fois force et fluidité."

Pendant les années grunge, que viviez-vous ?

Je faisais mes études à Londres, j'y ai découvert la mode et sa grande diversité. Je sortais dans des clubs, je rencontrais des gens passionnants. J'ai insufflé un peu de cette nostalgie dans ma collection.

A qui s'adresse cette collection ?

Quand je crée, je ne pense pas à une femme en particulier, mais plutôt à une attitude. Je parle à une génération indépendante et forte, qui a besoin de s'exprimer.

Quel est l'avenir de la mode ?

Je pense qu'elle va gagner en vitalité, et qu'on est en train d'explorer de nouveaux territoires. On abat des barrières, en ce moment...

Plus d'images :