La chienne !

Mis à jour le 16 février 2018 par LDP Magazine
La chienne !

262_19306551558_6977_n

Lecteurs, Lectrices,

Un jour, j'ai rencontré l'homme de ma vie. Beau, intelligent, drôle, bien bâti, courageux, compréhensif, attentionné, galant, généreux, aussi doux et sexy que plein d'esprit, bref, l'homme de ma vie. Sauf que.

Sauf qu'il a un chien.

Quand on a emménagé ensemble, j'ai même pas imaginé que ça puisse poser problème (j'ai bien un gosse) et moi, j'aimais les chiens. Vraiment. Bien plus que les humains.

Mais ça, c'était avant.

En fait, pour être précise (et cette donnée est importante), ce chien est une putain de chienne.
"Une" Labrador jaune.

Au départ j'me suis pas méfiée. Les Labradors n'existent que pour vous mettre en confiance, faire marcher les aveugles ou vous faire culpabiliser. Leur regard triste et humide, aux cils longs et courbés, en font LES chiens de pub par définition (enfoirés de menteurs capitalistes).
Ce que j'ai pris au départ, pour une brave bête pataude que l'âge avancé semblait avoir méchamment  ralentie, s'est révélée être un machiavélique démon sournois. Une pute possessive, maligne comme un singe, encore bien plus hypocrite que moi. Obsédée par la bouffe, les poubelles et son trou de cul.

Je ne sais pas si vous avez déjà vécu avec un chien qui se lèche le cul plus de dix heures par jour à coté de vous, mais je vous assure que cela aurait pu figurer dans le top dix des tortures nazies.

Lire la suite sur LDP Magazine