Desigual et son voyage imaginaire signé Jean-Paul Goude

Publié le 8 septembre 2017 par Marie Guérin
Desigual et son voyage imaginaire signé Jean-Paul Goude

C'est à la direction artistique de Jean-Paul Goude que Desigual a décidé de confier son défilé printemps/été 2018. Une collaboration à succès qui a mis à l'honneur la mode, la diversité et l'optimisme. En route !

Viens, on s'en va

... c'est ce que semble nous raconter la scénographie. Avec une musique signée Sam Spiegel et une choré de Ryan Heffington, Jean-Paul Goude a repoussé les limites de l'imagination pour nous emmener dans un voyage où chaque mannequin a sa tribu, chaque vêtement une signification et le spectateur, une envie de s'enfuir dans ce monde rêvé.

Puisque l'univers servait la collection, on a pu découvrir des vêtements bourrés d'énergie est inspirés de plusieurs influences: exotique, psychédélique, jungle, avec pour dénominateur commun la couleur... et une irrépressible envie de sourire.

Parmi les pièces, des tissus fluides, des kimonos, des pyjamas, du léger et confortable. Si on ne devait choisir qu'une silhouette, ce serait celle-là:

Mais doit-on  vraiment faire un choix ?

Le défilé présentait également une collection capsule de 16 pièces designées par Jean-Paul Goude himself. De quoi apporter encore un peu plus de fabuleux à cette mise en scène extravagante et joyeuse, expliquée par le photographe qui a visé « la diversité culturelle, le style chic de la rue comme forme démocratisée de la mode, la fête, l'originalité, le rythme, l'humour. Ce sont des valeurs qui font non seulement référence à l'ADN de la marque, mais aussi aux miennes. Disons que nous sommes sur la même longueur d'onde.»

C'est avec ce genre de collaboration que Desigual continue à surprendre le petit monde de la mode. Toujours là où on ne l'attend pas.