C’était comment, l’excursion avec nos lectrices à l’expo Margiela au MoMu ?

Mis à jour le 15 février 2018 par Cellule commerciale
C’était comment, l’excursion avec nos lectrices à l’expo Margiela au MoMu ?

Samedi 6 mai: 15 lectrices élues pour la journée se sont retrouvées devant la prestigieuse boutique Hermès à Bruxelles. Dans la vitrine baignée de soleil, les collections d'aujourd'hui résonnaient avec les créations de Martin Margiela pour le sellier de luxe, exposées au MoMu jusqu'au 27 août.

Cette journée s'ouvrait comme une rencontre, entre l'Histoire d'Hermès (le grand H du petit H), le génie précurseur de l'immense designer belge, et les lectrices impatientes de s'instruire de beauté et de sens.

Le bus noir siglé « ELLE » s'est ébranlé en direction du berceau de la mode belge, Anvers et sa tradition picturale, sa passion pour la lumière et l'avant-garde. A bord, les lectrices étaient gâtées avec un ravissant goodie bag, et ont pu déguster un petit déjeuner gourmand.

Arrivée à Anvers, notre petit groupe a été chaleureusement accueilli par l'équipe du MoMu. La visite d'une heure nous a plongées dans une éternité de créativité. L'univers de Martin Margiela transcende les tendances et les modes ; c'est un nouveau langage de tissu, un moyen d'expression surréaliste à éclairer de notre lumière propre. De ses années Hermès (1997 à 2003), Margiela a fondé les bases d'un vocabulaire moderne propre à la Maison. Déviant les lignes, repoussant les limites du vêtement dans son acception classique, mais respectant l'identité d'Hermès, institution française du luxe poussé à l'art de vivre, autant que toile d'expérimentation.

1/
C’était comment, l’excursion avec nos lectrices à l’expo Margiela au MoMu ? - 1

Après la visite, nous avons laissé les images fortes de la scénographie – boîtes d'un orange puissant et installations cohérentes avec la démesure du minimalisme ainsi que l'entendait le créateur, en savourant un rafraîchissement en terrasse.

Grâce à une sélection des bonnes adresses de la rédaction, nos lectrices vraisemblablement inspirées par cette exposition qui était d'abord l'explication d'un pan de notre culture, ont pu s'adonner à un petit moment de shopping. Sur le chemin du retour, les silhouettes déconstruites-reconstruites et subtilement intégrées au fabuleux monde d'Hermès accompagnaient encore les jeunes femmes qui en dissertaient enchantées, une flûte de champagne à la main, et un petit gâteau, pas loin.

De retour à Bruxelles, nous avons clôturé cette journée extra-ordinaire par une visite du pop-up Hermèsmatic, situé sur le boulevard de Waterloo. Le concept, offrir une nouvelle vie à un foulard Hermès vintage, mêlait esthétique et découvertes ludiques, sur fond de machines à laver (de luxe, toutefois). Une photo souvenir, un tour de tambour, et profondément inscrit dans nos mémoire désormais, l'héritage de Margiela chez Hermès qui influence la mode contemporaine, toujours.