Des hommes portent du rouge à lèvres contre les violences faites aux femmes

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
Des hommes portent du rouge à lèvres contre les violences faites aux femmes

En ce 8 mars, journée internationale de lutte pour le droit des femmes, ne soyez pas effrayées de voir défiler sur les réseaux sociaux du rouge à lèvres et des hommes, c'est pour la bonne cause et on vous explique pourquoi ! #Mettezdurouge, c'est le hashtag à l'initiative de ce concept, né il y a 4 ans. Le but est simple: du 8 février au 8 mars, la gent masculine est amenée à porter du rouge à lèvres pour lutter contre les violences faites aux femmes. Depuis 2013, les "monsieurs tout le monde" mais aussi les stars jouent le jeu : Vincent Cassel, Bob Sinclar, Patrick Bruel, Christophe Dechavanne, David Pujadas, Nicolas Ullman (parrain de la campagne) et encore de nombreux hommes se sont ralliés à la cause.

 

BOB #leshommescontrelesviolencesfaitesauxfemmes www.mettezdurouge.com

A post shared by METTEZ DU ROUGE (@mettezdurouge) on

Cette campagne qui se clôture après le 8 mars, journée symbolique, c'est bien. Mais n'oublions quand même pas que le combat contre les violences faites aux femmes c'est tous les jours!

Pourquoi c'est une chouette initiative?

D'abord parce que ça intègre les hommes aux combats des femmes. Souvent boudé et stéréotypé, le terme féminisme a longtemps été perçu comme hystérique et castrateur. Alors que pas du tout, les féministes d'aujourd'hui sont des femmes et des hommes qui aspirent à plus d'égalité et de respect mutuel. A bas la soit disant domination d'un sexe sur l'autre. Féminisme et gent masculine, c'est possible. La preuve avec cette campagne, qui sensibilise aussi les homme à cette cause sociétale.

Des chiffres encore (trop) alarmants

En Europe, ce sont 43% des femmes qui ont subi au cours de leurs vie de la violence conjugale d'ordre psychologique. En Belgique, près de 36% des femmes ont subi une forme de violence physique ou sexuelle depuis l'âge de 15 ans. (chiffres de l'enquête de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes, 2014). Ces tristes pourcentages font partie de la liste (malheureusement) non -exhaustive d'enquêtes de ce genre. Ces chiffres prouvent bien l'indéniable urgence et utilité de campagnes telles que "Mettez du rouge". Déjà présente en France, Suisse et Amérique, on attend avec impatience que ces rouges à lèvres dépassent les frontières pour s'appliquer aussi sur les bouches masculines belges. Pour plus d'actu sur le 8 mars, journée internationale du droit des femmes, c'est pas ici que ça se passe:

Emma Mestriner