PFW : Ann Demeulemeester, libre et engagée

Mis à jour le 4 mars 2017 par Elisabeth Clauss
PFW : Ann Demeulemeester, libre et engagée

Sébastien Meunier interprète l'univers de Ann Demeulemeester comme nul autre n'aurait pu atteindre son niveau de compréhension. L'hiver prochain, la collection déclinera les notions du mélanges d'Histoire et de modernité.

Les superpositions, signature identitaire de la Maison et de l'Ecole belge en général, jouent des ampleurs de voiles pour évoquer "une mariée libre", dans une forme d'engagement qui affranchit. Les capelines spectaculaires, accessoires emblématiques du défilé, était signées par le modiste modeste - et fantastiquement talentueux - Elvis Pompilio.

ann_demeulemeester_aw17_0028

Selon Sébastien Meunier, les plumes, autre thèmes récurrent de la marque, invitent à la fragilité et la poésie, mais on le sait, elles permettent aussi de s'envoler.

ann_demeulemeester_aw17_0022

Pour le designer, cette collection est une démonstration d'engagement, qui témoigne de l'envie de mélanger ses vêtements anciens "pour être la plus belle". Une ligne d'espoir, servie par des contrastes de matières et de tons touchants, le cuir lisse et la soie, le rose poudre et le noir, les coupes qui enveloppent et les voiles qui flottent comme des pièces organiques qui engagent, elles aussi, à l'expression décomplexée de soi.

(Et à propos de ces silhouettes évoquant les Maîtres Flamands, Vermeer est exposé au Louvre, jusqu'au 22 mai 2017)

Images : Etienne Tordoir / Catwalk Pictures