Aider les femmes réfugiées avec du marc de café

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
Aider les femmes réfugiées avec du marc de café

C’est nouveau, c’est écolo et c’est pour la bonne cause! Des étudiants de Toronto ont créé "Moto", une entreprise capable d’aider les femmes réfugiées grâce à du marc de café.

Qui aurait cru qu’avec les restes de notre café matinal, il serait possible d’agir pour la bonne cause? Un défi relevé par des étudiants américains en business et ingénierie grâce à leur entreprise "Moto".

Le concept

Moto propose des bûches (pas de Noël, non, mais des bûches à bruler pendant l'hiver) créées à base de marc de café recyclé. La recette est on ne peut plus simple : du marc de café, de la cire et du sucre. Mélangez le tout et faites cuire au four dans un moule à cake.

 

Le résultat n’est peut-être pas super esthétique mais il permet de chauffer la maison pendant environ 1h30.

Le rapport avec les femmes réfugiées ?

C’est écolo certes, mais au fond, comment ces bûches de café peuvent-elles aider les femmes réfugiées ?

Un sondage réalisé en 2014, par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, a montré que 90% des réfugiés, dans de nombreux pays d’Afrique (Tchad, Kenya, Ouganda) se servent du bois de chauffage pour cuisiner.

Ce bois est récolté essentiellement pas des femmes et des jeunes filles vivant dans des camps. Le problème: elles doivent s’éloigner de chez elles afin de trouver de quoi cuire le repas. Une mission très dangereuse qui les rend vulnérables aux  agressions sexuelles perpétrées par des hommes vivant près des campements.

Triplement bénéfique

Ce produit pour le moins innovant est triplement avantageux. Il protège les  femmes face aux agressions sexuelles, il réduit la déforestation en Afrique mais donne aussi accès à une meilleure qualité de vie : « "Moto" permet également aux femmes de passer du temps à faire d’autres choses, que ce soit essayer de trouver une autre source de revenus ou passer plus de temps avec leurs enfants », a déclaré un des étudiants de l’entreprise à la CBC Toronto.

Un prix pour un objectif

"Moto" est en compétition pour le Prix Hult, un concours mondial qui va octroyer à l’entreprise gagnante 1 million de dollars et lui donner ainsi l'opportunité de démarrer sa start-up.

L'objectif de ces petits génies altruistes est de prendre contact avec des ONG en Afrique afin que leurs bûches solidaires soient directement distribuées au sein des campements.

Une belle initiative qui, espérons-le, portera ses fruits!

Mordue de café? Ces articles sont pour vous:

Emma Mestriner