Que nous réserve la Fashion Week de New York ?

Mis à jour le 10 février 2017 par ELLE Belgique
Que nous réserve la Fashion Week de New York ?
  • C'est aujourd'hui que commence la semaine de la mode à New York, la première d'un long mois mode à venir. Au programme: certains noms manquent à l'appel, mais on guette les débuts tant attendus de Raf Simons chez Calvin Klein. Alors, qu'est-ce que cette Fashion Week nous réserve?
  1. Raf Simons fait ses débuts chez Calvin Klein
1
Photo: Instagram @calvinklein

Les débuts de Simons chez CK sont clairement l'événement le plus attendu de cette saison. La marque américaine avait déjà dévoilé des images de Calvin Klein By Appointment, une sorte de collection couture, qui pour la première fois constitue une ligne à part entière. De son côté, Raf Simons a présenté sa nouvelle collection à la Fashion Week Homme à New York, le mois dernier. Mais ce qu'on attend vraiment avec impatience c'est le show de vendredi, où il dévoilera sa toute première ligne femme pour Calvin Klein. Et on met notre main à couper que cette collection - tout comme By Appointment et la ligne pour homme de Raf Simons - sera une ode à la Grosse Pomme. Back to the basics, à l'image du nouveau logo découvert au début de semaine, un 'retour à l'esprit original'.

1/

2. Tommy Hilfiger goes LA

2

Le parc d'attractions créé par Tommy Hilfiger en septembre dernier à New York est l'un des événements qui a fait le plus de bruit lors de cette Fashion Week printemps-été 2017. Mais il va falloir se passer du roi de la mode américain, qui a déménagé son Tommyland hier soir à l'autre bout du pays, à Venice Beach, Los Angeles. On a eu droit au même incroyable 'see know buy know' que la saison passée: diffusion live avec les looks  du défilé à shopper instantanément sur le site. Sans oublier évidemment la nouvelle collection X Gigi Hadid, collab avec la mannequin superstar.

2/

3. Les créateurs qui manquaient à l'appel

Rodarte, New York, fashion week, ss17
Rodarte SS17 @Imaxtree

L'agenda de la Fashion Week a été sérieusement secoué. En plus de Tommy Hilfiger, d'autres grands créateurs ont brillé par leur absence: Rodarte, qui a annoncé son défilé pour le mois de juillet en haute couture, exactement comme la marque Vetements. Jack McCollough et Lazaro Hernandez, le duo de créateurs derrière Proenza Schouler, en feront de même et présenteront leur pré-collection et collection Printemps 2018 durant la même semaine couture. La collection Hiver par contre sera montrée sous peu à New York. Opening Ceremony a quant à elle déjà dévoilé sa collection Hiver fin janvier au New York City Ballet dans une combinaison de mode et de culture. Et on est curieux de voir quels autres créateurs tourneront le dos au patron des catwalks cette saison.

3/

4. Les débuts de Philipp Plein

Philipp Plein, Fergie, Milan fashion week, New York, debuut
Philipp Plein et Fergie au défilé SS17 à Milan @Instagram

Le créateur/fou de mode hollandais Philippe Plein défile depuis quelques années en grandes pompes à la fashion week de Milan. C'est pourquoi il s'entoure souvent de stars de la pop, Fergie et fat Joe en septembre dernier, et d'autres personnalités comme Azealia Banks, Rita Ora, et Iggy Azalea avant eux. C'est qu'il aime le spectacle, sinon on n'aurait pas eu droit à son 'Alice in Ghettoland' et ses flamands roses, ses jardiniers à moitié nus et ses bars à Milkshake (on laisse votre imagination faire le reste). Après son défilé Eté à Milan, Philippe Plein a annonçé ses débuts pour la prochaine saison à New York. Et c'est prévu pour lundi soir. On a hâte.

4/

5. Quelle teinte de rose pour le catwalk?

Pussy hat, womens march, trump, feminisme

Si cette photo ne vous dit rien, c'est que vous venez de passer la semaine dans une grotte. Le 21 janvier, lendemain de l'investiture du Président Trumps, c'est une véritable marée humaine venue du monde entier qui s'est réunie, du jamais vu. Pour lutter contre le racisme, pour les droits de femmes - et de la communauté LGTB,  contre la discrimination sous toutes ses formes. Ce petit bonnet rose aux oreilles de chat, le Pussyhatest devenu le symbole de ce mouvement de protestation. Le monde de la mode a gardé un silence fracassant, mis à part quelques déclarations de Nike et Diane Von Furstenberg par exemple, mais les choses vont bientôt changer sur les catwalks. Bien sûr, tout le monde ne sera pas aussi explicite - et à l'aise - que Maria Grazia Chiuri qui a présenté son début de collection pour Christian Dior en portant un t-shirt où l'on pouvait lire 'We should all be feminists'. 

Power to the people. Et un peu de power to the women, aussi. Avec un peu de chance ça sera bientôt ça, la méga tendance.

 

Charlotte Cooremans