L’ABC de la vitamine D pour jeunes mamans

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
L’ABC de la vitamine D pour jeunes mamans

Les must-knows

Si vous deviez retenir qu’une seule chose de cet article, et avant que cela devienne trop professoral ou que vous soyez interrompue dans votre lecture par des pleurs stridents, une couche à changer, un rototo, un doudou perdu, une tutute par terre, ou tout autre imprévu de supermaman, retenez ceci : la vitamine D est in-di-spen-sable à la croissance de bébé !

 Vous voulez des preuves ?

  1. Elle assure la minéralisation des os et des dents (et donc les solidifie pour la vie).
  2. Elle renforce les défenses immunitaires (et permet de mieux les protéger contre les tant redoutées infections hivernales)

 Bonus : D’après de récentes recherches, les enfants supplémentés en vitamine D présentent moins de risques d’allergies ou de crises d’asthme.

Trop bien… Mais on fait comment quand on sait que la vitamine D est produite par l’organisme grâce au soleil !!! Et, en Belgique, il n’y a pas de soleil (en tous cas plus pour un bon bout de temps) et que de toute façon même s’il y en avait, la peau de bébé est bien trop fragile pour être exposée aux rayons ?!

vista-d3-sick-family-1

Les (mauvaises) idées reçues

Peut-être pourriez-vous combler ses besoins avec une alimentation adaptée alors ? Encore faut-il qu’il soit en âge de manger ! Et à moins de raffoler des œufs à la coque au point d’en dévorer à tous les repas avec du foie de veau, on retrouve dans l’assiette que trop peu de vitamine D. Et ce n’est pas faute d’avoir cherché…

Vous l’allaitez ? Donc vous lui servez tout ce dont il a besoin. Point barre. Enfin, oui et non. Car si un bébé nourri au sein reçoit effectivement un tas de vitamines et minéraux dans le lait maternel, il ne contiendrait qu’un 20ème de l’apport journalier préconisé.

 Votre lait en poudre est déjà enrichi en vitamine D ? Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les laits premier et deuxième âge ne vous dispensent pas de donner un supplément de vitamine D à votre bébé. Même s’il finit bien tous ses biberons, la dose ne sera pas suffisante pour sa bonne croissance.

 La réponse à ses besoins

 Il ne vous reste plus qu’à adopter un nouveau petit rituel tous les matins… Simplissime, le petit comprimé VISTA D-3 lui apporte la juste dose de vitamine D dés la naissance. Dans le biberon, il se dissout en un clin d’œil, ne modifie pas du tout le goût du lait infantile, et peut même être chauffé sans altérer son efficacité. Si vous donnez le sein, faites fondre le comprimé dans une petite cuiller d’eau minérale qui convient au nourrisson et hop ! dans la bouche.

0416vista-d3-400

Lorsqu’il gigote trop ou ne tient pas encore bien sa petite tête, vous pouvez lui administrer à l’aide d’une pipette ou d’une seringue (sans l’aiguille, cela va de soi). En grandissant, vous le lui donnerez comme un petit « bonbon », son goût sucré provient d’extrait naturel de plante stévia. Il se pourrait même bien que ce soit lui qui vous le réclame ! Bref, c’est simple comme bonjour et tellement essentiel pour sa santé. Ce serait dommage de l'en priver… (S'il pouvait parler, il vous le dirait, lui )

 Disponible en pharmacie