Le vernis qui détecte le GHB bientôt en vente

Mis à jour le 15 novembre 2018 par Laurence Donis
Le vernis qui détecte le GHB bientôt en vente

Deux ans après, le projet devient réalité... On vous donne tous les détails pratiques.

On vous en parlait déjà ici, le concept est malin et plutôt révolutionnaire: un vernis «anti-viol» va bientôt voir le jour. Mais comment ça fonctionne? En soirée, vous quittez votre verre des yeux deux minutes le temps d'enflammer le dancefloor... De retour à votre table, il vous suffit de tremper le bout de votre doigt dans votre cocktail. Le produit appliqué sur vos ongles détecte la présence de GHB mais aussi de Rohypnol et de Xanax, des substances souvent utilisées par les violeurs.

Si l'une d'elles se trouve dans votre boisson, votre vernis change de couleur en quelques secondes. Et s'il devient noir, c'est mauvais signe. Simple mais efficace. En 2014, la police judiciaire fédérale a enregistré près de huit viols par jour chez nous... Ce sont des étudiants américains qui sont à l'origine du projet et l'idée a vite séduit les internautes. La compagnie Undercover Colors a reçu pratiquement 5,5 millions de dollars (environ 5,1 millions d'euros) pour commercialiser le vernis.

Il sera finalement disponible dès 2017! On ne connait pas encore le prix ni la date exacte du lancement mais la Belgique ne devrait pas être oubliée. Alors oui, un vernis «anti-viol», c'est un produit rassurant... Mais on rappelle quand même qu'une solution à long terme passe par l'éducation et qu'idéalement, ce n'est pas aux femmes d'adapter leur comportement.