Un dépistage du VIH à la maison, c’est dorénavant possible

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Un dépistage du VIH à la maison, c’est dorénavant possible

C'est une première chez nous, l'autotest est disponible dans les pharmacies dès ce mercredi 23 novembre. 

En Belgique, on estime que pratiquement une personne séropositive sur cinq ne sait pas qu'elle est porteuse du virus du sida. Et lorsque le dépistage est tardif, le risque de mortalité est 16 fois supérieur à celui d'un patient qui a été diagnostiqué rapidement. Les chiffres font froid dans le dos et rappellent qu'il est temps de donner un bon coup de pied aux statistiques... Pour y arriver, un premier autotest de dépistage du VIH a été mis sur le marché. A partir d'aujourd'hui, vous pouvez donc vous le procurer en pharmacie, sans ordonnance, et vérifier que vous n'êtes pas infecté. C'est vous qui réalisez le test, seul (ou pas) à la maison.

Comment ça fonctionne? Tout ce dont vous avez besoin est contenu dans le kit (même le pansement). Il suffit de prélever une petite goutte de sang en piquant le bout de votre doigt. L'autotest permet alors de détecter une infection au VIH datant de plus de trois mois. Et c'est important de le souligner. Le résultat est donné au bout de quinze minutes seulement mais il doit être confirmé par un médecin.

Quels sont les avantages? Pratique et rapide, l'autotest a l'objectif d'être placé entre toutes les mains. On le fait discrètement chez soi à n'importe quelle heure, sans devoir remplir un questionnaire sur nos préférences sexuelles ni affronter le regard du médecin (mais tout de même celui du pharmacien). En comptant les trajets, un dépistage classique prend plus de temps et il faut généralement attendre deux à sept jours pour être rassuré. Dans certains centres, le résultat est donné après cinq minutes mais ils ne sont pas nombreux à Bruxelles. Pour en trouver un près de chez soi, c'est par ici.

Et les inconvénients? Il y a toujours un risque que l'autotest ne soit pas correctement effectué et il n'est pas gratuit (il est vendu à 29,9 euros). Un autre désavantage de ce système, c'est qu'en cas de résultat positif, vous êtes seul à gérer la nouvelle. Pas de médecin ni de psychologue à vos côtés. En France, les autotests sont accompagnés d'un service d'écoute téléphonique ouvert 24h sur 24. Une bonne idée à copier chez nous.

Crédit photo: film "Dallas Buyers Club"