Good Food: le plan de Céline Frémault pour mieux produire et bien manger

Publié le 24 octobre 2016 par Céline Pécheux
Good Food: le plan de Céline Frémault pour mieux produire et bien manger

Les 10 commandements du plan Good Food de la ministre Céline Fremault pour mieux produire et bien manger à Bruxelles.

Booster le local

« En 2035, la capitale et ses environs produiront 30 % des fruits et légumes non transformés consommés par les Bruxellois. » Et, en marge, créeront de l’emploi et amélioreront notre empreinte écologique. Ce qu’on fait illico ? Devenir pro en agriculture urbaine via une
formation chez Graines de Paysans. 

www.grainesdepaysans. be

Miser sur l’autoproduction

« En 2020, 30 % des ménages produiront une partie de leur alimentation. » Pour ça, des espaces seront mis à la disposition de chacun : toitures, caves, parkings inoccupés, etc. Ce qu’on fait illico ? Installer une ruche sur son toit.

www.apisbruocsella.be/fr/des-ruches-sur-les-toits

Gonfler l’offre des produits sains et durables

En soutenant les nouveaux entrepreneurs en alimentation durable et leurs produits « made in Brussels ». Ce qu’on fait illico ? Acheter bio et local, fabriqué à moins de 50 km de chez soi.

Labelliser les cantines

47% des enfants bruxellois mangent à la cantine. Celles qui proposent une cuisine saine et de saison (moins de protéines animales, plus de produits bio et locaux) obtiendront un label baptisé « Good Food ». Ce qu’on fait illico ? Faire pression pour que la cantine de l’école obtienne le label.

www.goodfood.brussels

Jouer les circuits courts

Le « du producteur au consommateur » permet aux magasins, grands et petits, de valoriser les produits 100 % belges. Tout bénef pour l’économie locale.
Ce qu’on fait illico ? Cliquer sur « La Ruche qui dit oui » pour acheter en direct chez les producteurs.

laruchequiditoui.be

Sensibiliser les familles

Via notamment la distribution de calendriers des fruits et légumes de saison.
Ce qu’on fait illico ? Arrêter de manger des fraises en hiver.

créer des potagers collectifs

D’ici à 2020, dix nouveaux potagers scolaires seront créés chaque année pour montrer aux enfants qu’une carotte, ça pousse bien dans la terre.
Ce qu’on fait illico ? Surfer sur Potagers Urbains pour localiser celui qui est le plus proche de chez soi.

www.potagersurbains.be

Travailler l’image du bio

En le mettant en évidence partout, dans les supermarchés comme chez les petits
épiciers.
Ce qu’on fait illico ? Filer au
marché des Tanneurs pour du bio à des
prix défiant toute concurrence.

www.ateliersdestanneurs.be

Réduire le gaspillage

En récupérant et valorisant les invendus de la grande distribution. L’objectif, c’est une réduction de 30% du gaspillage alimentaire d’ici 2020. Ce qu’on fait illico?  Réclamer au resto un « Rest-o-Pack » et emporter à la maison les restes de son repas.

Valoriser les invendus

À terme, 100 % des supermarchés bruxellois collaboreront avec au
minimum une association active dans le domaine de l
’aide alimentaire pour récupérer les invendus. Ce qu’on fait illico ? Veiller à manger ce qu’il y a dans le frigo pour jeter le moins possible.

 Crédit photo: Morgane Delfosse