On adopte : les détails « boudoir » du streetwear Y/PROJECT

Publié le 29 septembre 2016 par Elisabeth Clauss
On adopte : les détails « boudoir » du streetwear Y/PROJECT

Glenn Martens, brugeois directeur artistique de Y/Project,  insuffle dans ses collections un équilibre architectural et une grâce spectaculaire. Observons bien, nous avons tout à apprendre de ses détournements jolis.

Y/Project propose des pièces ultra-modernes, sexy, à plusieurs niveaux de lectures. Une touche de Renaissance aussi, qui tombe à point dans un moment où tous les codes de la mode sont bouleversés.

_umb1648

Des robes en suspension grâce à toute une construction en boutons pressions et une vision "boudoir" du streetwear. C'est une collection particulièrement bien construite, un enchaînement d'effets d'illusion rationnels et portables dans toutes les situations : c'est dans le mix des genres que réside la prestidigitation.

_umb2192

Partant de pièces classiques, la robe longue ou le collier de perle, parfois issues du vestiaire masculin comme la veste de costume, le créateur refond les lignes et invente des modèle inattendus. La silhouette devient un langage personnel : c'est l'essence de la mode.

_umb2021

_umb1961

_umb1942

_umb2081

Tous les détails (qui font tout) à adopter :

Glenn Martens
Glenn Martens