Fashion Week de Copenhague : ce qu’on a repéré

Mis à jour le 18 août 2016 par Elisabeth Clauss
Fashion Week de Copenhague : ce qu’on a repéré

New York, Londres, Milan et Paris organisent les semaines de la mode les plus connues. Mais de Montréal à Berlin en passant par Copenhague, chaque saison, d'autres villes affirment leur influence.

La première tendances qu'on a notée à Copenhague, c'était les chaussures plates. Certes en plein mois d'août, le temps rappelait la Mer du Nord en fin de soirée, mais de toute évidence, les Danoises veulent se balader pratique. Rien à voir avec les New Yorkaises spotées en février les orteils bleus et gelés, enfoncés dans vingt centimètre de neige, dans les talons aiguilles de leur sandales décolletées. Un statement emblématique de l'esprit général de la mode scandinave : on aime s'amuser, injecter de la couleur dans un design traditionnellement épuré, revisiter les codes classiques avec un regard décalé, et surtout, ne pas se compliquer la vie.

1/

On l'a vu dans les rues...

Photo : Adam Katz
Photo : Adam Katz Sinding
Photo : Adam Katz
Photo : Adam Katz Sinding
Photo : Adam Katz
Photo : Adam Katz Sinding

 

... et lors des défilés.

2/

By Malene Birger

By Malene Birger : la fluidité, le mouvement, et l'avènement du pyjama de jour.

By Malene Birger2

3/

Barbara i Gongoni

Barbara I Gongoni : l'épure et les superpositions dans un entrepôt blindé de containers, pour une collection en noir et blanc. Quand on lui dit en coulisses après le show : "vous avez quelque chose de belge", elle répond : "c'est le plus beau compliment qu'on puisse me faire".

Barbara i Gongoni2

4/

Ganni

Ganni : les "Space Cowboys". Un style urbain casual, facile à exporter dans n'importe quelle autre capitale.

Ganni2

5/

Henrik Vibskov

Henrik Vibskov : le show théâtral de la saison. C'est un peu le Jean-Paul Lespagnard danois, qui a organisé son défilé dans un décor de saucissons de tissu, fourrés en direct par des garçons bouchers confondants d'authenticité. Le style japonisant, avec coiffures à la Marie Antoinette, guêtres mixtes et kimonos réinterprétés, offre un mix coloré de silhouettes doublées d'humour.

Henrik Vibskov2

6/

House of Dagmar SS17 Show 8

House of Dagmar : la fluidité. Des mélanges de matières (cuir et coton, mailles et tissus techniques), pour des silhouettes faciles à vivres et transversales, du boulot au drink du soir.

House of Dagmar SS17 Show 6

7/

06-nicholas-nybro-2017

Nicholas Nybro : L'objet inclassable. Une ambiance à la David Lynch dans une boîte de nuit, avec pour thème "l'âge qui ne compte pas". Les mannequins avaient quelques saisons au compteur, et c'était l'idée de la collection : un défilé joyeusement décadent, clope au bec et verre à la main. On a vu d'honorables ménagères en nuisettes et bigoudis épousseter les lampes du décor à quatre pattes, arborant le rose pétant de la jeunesse, pour souligner que les vieux "wanna have fun", et qu'ils le faisaient bien avant les autres.

01-nicholas-nybro-2017