N – EX – T !

Mis à jour le 15 février 2018 par LDP Magazine
N – EX – T !

EX-01

Parce qu'on a beau essayer de les cacher ou de les ranger au fond des tiroirs, les ex, c'est pas toujours simple à gérer...

Lecteurs, lectrices,

Abordons aujourd'hui un sujet qui va mettre tout le monde de bonne humeur : les ex.
Parce que la gestion des ex, c'est pas toujours une petite chose toute simple.

Il est assez exceptionnel que les ex-relations amoureuses puissent perdurer en bonnes relations amicales.
Entre les ex qu'on se traîne comme une tâche de caca sur un CV, les ex-press qu'on ne qualifie même pas d'ex tant leur fonction fut éphémère, les ex qui vous font porter votre manque de discernement ou votre culpabilité jusqu'à la fin des temps, les ex que vous avez aimés d'amour bien au delà de votre propre dignité et les ex qui refusent leur statut d'ex, on en oublie souvent les ex, avec qui c'était-bien-c'était-chouette. Mais sur ceux là, y a pas de quoi languedeputer.

Par contre, pour les autres, il est clair que nous avons tous mal au cul quand il s'agit d'assumer nos erreurs. Des fois on fait des expériences, des fois on se trompe, des fois on est vraiment con, puis des fois on est juste bourré. Quoi qu'il en soit, quand l'être irrationnel qui sommeille en vous décide de prendre les commandes, ça peut faire du méchant dégât.

C'est assez drôle de voir comme une personne qui vous a complètement fait flasher un jour, peut vous apparaître un autre jour comme une sous-merde (oui, l'humain est dégueulasse).
Si vous avez la révélation le lendemain de la veille, ce n'est ni dramatique, ni étonnant. Après, faut juste assumer. Par contre, si c'est dix ans après, ça devient plus embêtant.
Il arrive que tout ce qui te rendait fou-fou devienne précisément tout ce qui te rend malade. Tu voudrais faire disparaître de ton code génétique toute trace de son passage et vous faire tomber réciproquement dans une amnésie profonde. Mais non. Za n'est pas possibleu.
Quand on est amoureux (ou sexuellement excité), finalement, c'est comme quand on est bourré : il ne faudrait prendre aucune décision ou initiative importante. Mais sortir avec quelqu'un la tête froide, ça n'existe pas non plus.

Bref, l'ex met souvent mal à l'aise. Qu'il soit issu de courte ou de longue durée.
Même chose, lorsqu'on est amené à se coltiner l'ex de l'autre.

Lorsque le rayé de la liste tente un remake de l'empire contre-attaque, ça fait toujours des histoires.
Y'a des ex qui s'accrochent comme des moules sur un rocher et que rien ne semble pouvoir déloger. C'est un fait, mais ce n'est ni votre problème, ni à vous de le gérer.

Lire la suite sur LDP Magazine...