Les conseils fashion d’Anna Wintour à Hillary Clinton

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Les conseils fashion d’Anna Wintour à Hillary Clinton

Lorsqu'elle doute de son look, la candidate démocrate ne fait pas appel à n'importe qui. C'est une papesse de la mode, la rédactrice en chef de Vogue US, qui la guide. 

« Dans une campagne, de l'argent est alloué à la mode et aux vêtements parce que cela représente une énorme partie du marketing et de l'image de marque », explique Corey Roche au site Business of Fashion (BoF). Ce styliste personnel le sait mieux que personne, le look est déterminant en politique. Les candidats sont scrutés, leur style est commenté en long et en large dans les médias. Leur dressing doit être convaincant et inspirer confiance, comme leurs discours.

Surtout lorsqu'il s'agit d'une femme (on vous parlait déjà ici de l'attention démesurée portée aux chaussures de Theresa May). Et si l'équipe de comm' donne son avis, l'industrie fashion est aussi impliquée. BoF vient de révéler qu'Hillary Clinton avait été conseillée par Anna Wintour lors des moments clés de sa campagne. On savait déjà que la célèbre rédactrice en chef de Vogue soutenait la candidate à la présidentielle américaine. En février dernier, elle portait un tee-shirt à son effigie au défilé Marc Jacobs. Message reçu !

On apprend maintenant qu'Anna Wintour a contacté des designers pour qu'ils fournissent des tenues à Hillary Clinton. Les vêtements sont parfois offerts ou prêtés aux stars mais Business of Fashion indique que la démocrate sort son portefeuille comme n'importe quel autre client. « Mais si un politicien porte une marque inabordable, le public va le manger tout cru », prévient Corey Roche. Oui, quand Clinton arbore une veste Armani à 12.000 dollars pour parler de l'inégalité salariale, ça le fait moyen. Qui a dit que la mode était un sujet futile?