Le machisme en Belgique, elle en pense quoi la génération Y?

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Le machisme en Belgique, elle en pense quoi la génération Y?

Le court métrage « Je suis le machisme ordinaire » vient de remporter le Prix du Droit des Femmes.  Une bonne occas' de demander l'avis des jeunes Belges sur la question. 

Si vous ne deviez voir qu'une seule vidéo aujourd'hui, on vous conseille « Je suis le machisme ordinaire ». Une petite séance de rattrapage s'impose pour cette séquence qui enchaîne les récompenses comme les glaces à l'eau un soir d'été. Couronné au Nikon Film Festival, le court métrage vient d'obtenir le Prix du Droit des Femmes au Très Court International Film Festival.

Pourquoi on l'aime ? Pour son scénario réaliste qui montre que le sexisme n'a pas d'âge et qu'il est souvent banalisé. Percutant. Le réalisateur, Fabrice Roulliat, s'est inspiré de « faits réels » et ce n'est pas vraiment une surprise. Après avoir visionné la séquence, de nombreuses femmes ont témoigné. Comme dans un film d'horreur, la mention « basé sur une histoire vraie » fait toujours froid dans le dos... Pas de spoilers, pour découvrir la vidéo c'est juste ici :

Et en Belgique, on en pense quoi ? Si vous n'aviez pas encore entendu parler de « Génération Quoi ? », il s'agit d'une grande enquête qui dresse le portrait de la génération Y. Décodez : les 18-34 ans. Plus de 23.000 personnes chez nous ont déjà répondu à des questions sur la famille, le porno, la crise ou encore la carrière. Et lorsqu'on zoome sur le thème « féministe », des petites surprises émergent.

A l'affirmation « En Belgique, on est encore loin de l'égalité homme-femme », un peu plus de la moitié des répondants (54%) ont écrit « pas d'accord ». Mais c'est la grande différence entre le nord et le sud du pays qui étonne. 67% des francophones ont répondu « d'accord », les néerlandophones, eux, ne sont que 36%. Et si on ne prend en compte que l'avis des hommes dans cette dernière catégorie, le chiffre tombe à 23%. On apprend aussi que 75% des répondants belges sont choqués par les mecs qui sifflent les filles dans la rue. Tous les résultats de l'enquête se trouvent ici.