Quels seront les prénoms les plus difficiles à assumer en 2014 ?

Mis à jour le 13 février 2018 par Marie Guérin
Quels seront les prénoms les plus difficiles à assumer en 2014 ?

prénoms-2014

L'Officiel des prénoms 2014 a publié son classement. Sans surprise, Emma reste en tête. Plus étonnant, par contre, les prénoms "Bulle", "Pomme" ou "Prudence".

L'Officiel des prénoms 2014 (Firtst) recense chaque année les tendances en matière de prénom. Chez les filles, c'est toujours Emma qui décroche la première place. Chez les garçons, c'est Nathan.

Stéphanie Rapoport, l'auteure du livre, explique ainsi que les prénoms rétro ont beaucoup de succès. Louise est passée à la 8e place et dépasse Zoé, en 11e position. Grosse tendance également des prénoms en "L": Lola, Louna, Léa, Léna, Lina, Lilou et Louise.

Chez les garçons, ce sont les prénoms bibliques les plus populaires: après Nathan, on retrouve Gabriel, Raphaël, Noah et Adam. La recette du succès pour 2014 tient à deux syllabes et cinq lettres en moyenne.

Oups, c'est ton prénom ?

Après les prénoms populaires, il y les autres, les insolites. En France, 250 personnes portent le prénoms... M. Oui, oui. Comme la lettre. On retrouve également des prénoms américains phonétiquement francisés: Dayana, Djason, Tome ou Lého... Inclassables, 120 Françaises s'appellent Fauve et 70 Bulle.

Plus geek, si aux États-Unis, le prénom Apple caracole en tête de classement. En France, c'est Pomme qui est porté par 72 nouveaux-nés. Alpha est porté par 500 garçons.

Old School, le prénom "Prudence" fait également partie de la liste, 30 bébés Prudence sont nées en 2013.

On terminera ce post par un grand disparu des registres... Cunégonde ! Trop moyenâgeux ?