Vous ne verrez plus ce genre de pubs à Londres

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Vous ne verrez plus ce genre de pubs à Londres

A partir du mois prochain, les publicités faisant la promotion de corps « irréalistes » seront bannies du métro dans la capitale anglaise. 

« Votre corps est-il prêt pour la plage ? » La question est posée par Protein World. Il y a un peu plus d'un an, une pub pour cette marque de compléments alimentaires avait suscité la polémique en Angleterre. On pouvait y voir une fille longiligne en bikini. Son corps ressemble à celui d'une Barbie qui bénéficierait de séances gratuites chez le chirurgien esthétique, bref il nous file immédiatement des complexes. A l'époque, plus de 70.000 personnes avaient signé une pétition pour que l'affiche soit retirée. Et il semblerait que l'appel ait enfin été entendu.

La prochaine fois que vous ferez une petite virée shopping dans la capitale anglaise, vous risquez d'être surpris. Le maire de Londres, Sadiq Khan, vient d'annoncer que les publicités présentant une image « irréaliste ou malsaine du corps » seront bannies. La mesure sera d'application dès le mois de juillet et concernera le métro, les trains, les bus et les trams. « En tant que père de deux adolescentes, je me sens extrêmement concerné par ce genre de publicités. Elles peuvent rabaisser les gens, en particulier les femmes, et leur faire avoir honte de leur corps », a déclaré Sadiq Khan dans un communiqué.

« Il est grand temps que cela cesse. Personne ne devrait ressentir de pression à cause des attentes irréalistes liées à son physique ». Il reste encore la télé, Internet ou le cinéma pour nous faire culpabiliser devant une brochette de corps parfaits mais la décision du maire est déjà un premier pas. Une initiative similaire en Belgique, ça vous dit ? Et sinon on craque pour le projet CATS sur Kickstarter. Le but ? Remplacer toutes les pubs du métro de Londres par des photos de chats. Plus de 23.000 livres (pratiquement 30.000 euros) ont déjà été récoltées...