« Sweet after Glow »: le nouveau single d’Alex Germys

Mis à jour le 12 février 2018 par Marie Guérin
« Sweet after Glow »: le nouveau single d’Alex Germys

Après le succès de son single All Along, on attendait avec impatience la sortie du nouveau titre d'Alex Germys, le jeune producteur belge.

On vous racontait son histoire ici. Pour se situer, Alex Germys, c'est All Along, cette musique entêtante, à la mélodie efficace comme on l'aime dans la feel good music. Suivi par toutes les radios, il avait "ambiancé" notre été 2016.

Et forcément les démarches furent plus simples pour le deuxième. "Je ne m'attendais pas à ce que les radios soit si enthousiastes, le succès de mon premier single m'a vraiment aidé à préparer la suite, a avoir une certaine crédibilité. Je travaille beaucoup au feeling, je rencontre les gens, j'apprends le métier. Je me suis lancé dans le deejaying et je produis d'autres artistes." Une vie créative bien remplie et pas dénuée d'un bon sens marketing. Là où certains artistes imaginent un album, Alex préfère se concentrer sur un titre. Percutant: "Effectivement, plutôt que de composer plusieurs chansons et d'en tirer le meilleur pour en faire un album, je consacre plusieurs mois à un single." Une formule payante puisque si on peut déjà identifier le "son Alex Germys",  il faut reconnaître que ce "Sweet after Glow" ne manque pas de panache. "J'ai voulu être plus original sur ce morceau, notamment dans le drop (la partie musicale sans parole qui suit le refrain, impossible à déloger de l'oreille ndlr). J'ai ajouté une cithare électrique, tous les sons sont acoustiques. Au final, je voulais un flow qui rappelle le son de Sophie Ellis Bextor.Douce nostalgie...

Petite nouveauté pour le clip réalisé par Michael Dupret: Alex apparaît dans la vidéo. "C'était moi ou un acteur ! On a vite réalisé que ce serait plus simple que je m'y colle. C'était sympa comme expérience." C'est toujours plus agréable quand on est bien accompagné. Il joue aux côtés de la Youtubeuse Aurela Skandaj. On ne s'étonne pas de voir ce jeune producteur déployer une nouvelle corde à l'arc de ses talents. "Dans les années à venir, j'aimerais créer mon propre label afin de développer des projets avec de nouveaux artistes." Un producteur à suivre et qui pourrait s'avérer incontournable sur la scène musicale belge.