Fête des mères: et si la technologie nous rapprochait?

Mis à jour le 12 février 2018 par Laurence Donis
Fête des mères: et si la technologie nous rapprochait?

C'est déjà ce dimanche que les mamans seront célébrées. L'occasion de faire le point sur la relation que nous entretenons avec la nôtre. Et de l'inviter à nous suivre sur les réseaux sociaux ?

Un message Facebook, un Snapchat ou une photo sur Instagram, vous préférez quoi pour souhaiter une joyeuse fête à votre maman ce 8 mai ? Pour certaines, la réponse est très claire : « Aucun des trois ». D'après un sondage CSA réalisé l'année dernière, un Français sur quatre est en relation avec ses parents ou ses enfants sur les réseaux sociaux. Leur motivation ? Pouvoir communiquer plus facilement, partager des photos, des émotions ou des coups de coeur mais aussi apprendre à mieux se connaître et... se surveiller l'un l'autre. On apprend aussi que les jeunes qui sont en contact avec leur mère sur Internet osent davantage leur poser des questions sur le sexe. On a demandé à trois filles de la rédac de partager leur expérience avec nous. Leur témoignage vous donnera peut-être envie d'ajouter votre maman sur Facebook (ou pas!)

Marie, journaliste mode : « Le fait que ma mère se soit mise à utiliser les réseaux sociaux a totalement changé notre relation. Elle me raconte plus de détails sur son quotidien et elle a la sensation qu'elle peut me contacter plus vite sur Facebook. Envoyer un sms ne prend pas forcément plus de temps mais ce côté instantané la rassure. Je ne peux pas toujours passer des heures au téléphone donc je lui envoie un petit smiley par Internet et elle voit que je pense à elle. Grâce à Pinterest, on réussit aussi à communiquer plus facilement. On adore la déco toutes les deux, du coup on s'envoie plein de photos. C'est super, ça a allégé notre relation ».

Laurence, rédac chef adjointe et journaliste beauté : « Mes enfants et moi nous n'utilisons pas du tout les réseaux sociaux pour échanger. Nous ne sommes pas amis sur Facebook et je n'en ai pas envie. J'estime que nous avons chacun nos univers et que c'est très bien comme cela. Mais c'est vrai que notre communication est déjà très bonne à la base, on se téléphone souvent et on s'envoie énormément de sms. Ce n'est pas le pays des Bisounours mais nous n'avons aucun problème à discuter de tout ».

Laurence, iconographe : « Depuis que ma mère utilise les réseaux sociaux, elle est beaucoup plus envahissante. Elle me pose des questions par rapport à certaines photos qu'elle voit sur Facebook, elle aime souvent mes publications, elle laisse des commentaires,... C'est légèrement oppressant. Elle a essayé d'utiliser Snapchat mais elle n'y est pas arrivée et elle a laissé tomber. Heureusement. J'entretiens une bonne relation avec ma maman mais ce n'est pas comme si la technologie nous avait rapprochées. C'est plutôt le contraire ».