Bruxelles a besoin de tes idées folles

Mis à jour le 19 février 2018 par Laurence Donis
Bruxelles a besoin de tes idées follesThinkstock

Les Belges sont réquisitionnés pour (ré)enchanter notre capitale. Deux projets invitent les citoyens à donner leur avis et à soumettre des idées pour redynamiser Bruxelles. On vous en dit plus.

Make.Brussels: « Nous voulons lutter contre le sport national qui est ce désamour de Bruxelles », raconte Arnaud Texier, le directeur d’Atrium.Brussels. Entre le lockdown, le piétonnier, la fermeture des tunnels et les attentats, notre capitale a souffert. Et pourtant, les initiatives pour lui redonner envie de sourire ne manquent pas. C'est là qu'intervient Make.Brussels, un appel à projets citoyen qui devrait exciter les plus blasés. Concrètement, vous avez jusqu'au 5 mai pour soumettre une idée qui permettrait de redynamiser un quartier du centre. Mode, design, art, culture, food, technologie,... tous les domaines sont concernés.

Quelques projets ont déjà été acceptés, on like Bio Fast par exemple (un fast-food de burgers healthy où tous les produits sont issus de l'agriculture biologique), Picnic Studio (des espaces de coworking mobiles et gratuits dans la ville) ou encore Brussels Murals (qui met en avant des street artists belges peu connus). Du 9 au 20 mai, les citoyens pourront voter pour leurs idées préférées et 30 d'entre elles seront finalement sélectionnées. Et après ? Un jury indépendant choisira les dix gagnants, ils recevront alors chacun 30.000 euros pour réaliser leur projet avant le 31 décembre. Un joli coup de pouce pour commencer l'année 2017 en beauté.

Brussels Formidable: Il s'agit ici d'une toute nouvelle plateforme citoyenne qui sera opérationnelle début mai. A l'origine du projet, on retrouve le BEL, traduisez Brussels Exclusive Labels. Cette association rassemble 80 enseignes prestigieuses de la capitale, Chanel et Hermès par exemple mais aussi le restaurant Rouge Tomate ou encore l'hôtel Steigenberger Wiltcher's. Des commerces qui souffrent des problèmes de mobilité à Bruxelles. « L'idée est de réaliser un cadastre du manque de fréquentation et des pertes financières. Le site web présentera des chiffres concrets », indique Jean-Pol Piron, le président du BEL. La plateforme Brussels Formidable recensera aussi des solutions concrètes et tous les citoyens pourront proposer des idées. « Nous voulons être des interlocuteurs positifs mais déterminés », ajoute Jean-Pol Piron.