Armani renonce à l’utilisation de la fourrure animale

Mis à jour le 23 mars 2016 par ELLE Belgique
Armani renonce à l’utilisation de la fourrure animale

Le style oui, mais sans souffrance animale.

Depuis plusieurs années déjà, l'utilisation de la fourrure chez les créateurs fait polémique. Les associations visant à protéger les animaux, se multiplient. Que ce soit des anonymes ou des célébrités, tous s'allient pour la même cause: obliger les marques à renoncer à la vraie fourrure.

"Je suis heureux de vous annoncer que le groupe Armani s'engage à renoncer à l'utilisation de la fourrure animale dans ses collections. Les progrès technologiques réalisés au cours de ces dernières années nous ont permis d'avoir des alternatives à notre disposition qui rendent inutiles les pratiques cruelles dont les animaux sont victimes. Mon entreprise fait une avancée décisive, traduisant l'attention qu'elle porte à la protection des animaux et de l'environnement" a ainsi annoncé le Giorgio Armani, dans un communiqué officiel.

Le Groupe Armani, en collaboration avec la Fur Free Alliance (coalition de 40 organisations de protection des animaux), communique son engagement pour l'abolition totale de l'utilisation des fourrures animales dans tous ses produits. A partir de la saison automne-hiver 2016-17, la marque italienne ne proposera donc que des produits utilisant de la fourrure synthétique.

Par cette décision, Armani rejoint de nombreuses grandes marques telles que Hugo Boss, Ralph Lauren, Tommy Hilfiger, Calvin Klein,... dans le combat pour la protection des animaux.

Céline Kistenberg