Alexander Wang fait bosser ses amis

Mis à jour le 12 février 2018 par Elisabeth Clauss
Alexander Wang fait bosser ses amis

Pour sa campagne printemps/été 2016, le créateur américain a confié à sa tribu le soin de se charger de sa campagne, exclusivement sur les réseaux sociaux.

Une campagne organique, puisque 21 artistes et mannequins (dont Hanne Gaby Odiele) livreront leur vision de la collection sur leur propre Instagram. Si le principe semble économique, viral et homemade, c'est quand même le photographe Steven Klein qui s'est chargé des clichés des protagonistes, dans leurs milieux naturels. Entre Manhattan et Brooklyn, dans des lieux qui leurs sont chers, y compris une station service, une pizzeria, le métro, un bar local et une wassorette. Un reflet de l'identité urbaine et immédiate des pièces d'Alexander Wang : "cette campagne est une vision narrative, qui consiste en une convergence de lignes de l'histoire, provenant de multiples perspectives. Nous avons perçu que cela avait un sens pour ces talents de raconter leur propre version d'abord; ils ont entamé un dialogue, que nous avons poursuivi au nom de la marque. Le concept est de créer une conversation sur le long terme, avec des visuels variés, différents angles et de nouvelles images diffusées en continu". Une centaine en l'occurrence, à découvrir tout le mois de mars sur le compte Instagram @WangSquad

Hanne Gaby Odiele
Hanne Gaby Odiele
Kaia
Kaia Gerber