C’est comment, Dior sans Raf Simons ?

Publié le 8 mars 2016 par Béatrice Ercolini
C’est comment, Dior sans Raf Simons ?© Imaxtree

La maison de l’avenue Montaigne a présenté sa collection automne-hiver. On est passé au re-see.

Le re-see, c’est l’occasion donnée aux rédactrices de revoir les vêtements et les accessoires qui ont défilé quelques jours plus tôt. Et surtout, de les voir de près, jusqu’à les toucher (non, on ne peut pas essayer, même si on meurt d’envie d’enfiler l’une ou l’autre de ces chevalières émaillées serties d’initiales CD dorées).

dior1

Alors, c’est comment, Dior sans Raf ? Moins edgy, moins moderne, ça c’est sûr. Mais aussi plus féminin et plus portable, avec une longueur sous le genou chic et pratique, des imprimés un peu dame, des tailles bien prises, des marrons dans tous leurs états et un corail de folie (de ceux qui vous épargne de se maquiller quand on les porte).

dior4

Big crush pour les accessoires, le sneaker bas brodé d’écussons porte-bonheur, et le nouveau sac à anse « Wallet », qui se déplie en trois volets comme un porte-couteaux.

dior

dior2

Les spécialistes de la boucherie apprécieront. Les it-baguistas, elles, n’en feront qu’une bouchée.