La parité, pour quoi faire?

Mis à jour le 12 février 2018 par Béatrice Ercolini
La parité, pour quoi faire?

A l’occasion du 8 mars, Journée internationale des Droits des Femmes, ELLE Belgique en appelle à la solidarité entre femmes et au soutien des hommes. Unissons nos voix, nos compétences et notre enthousiasme; serrons-nous les coudes et exigeons plus d’égalité, plus de parité. Le monde a tout à y gagner.

Des assemblées entièrement composées d’hommes. Des tables autour desquelles le costume trois-pièces de couleur sombre semble être l’uniforme. Si vous non plus, vous ne trouvez pas normal que les décisions, quelles qu’elles soient, ne soient prises que par une partie de la population, utilisez le hashtag #oùsontlesfemmes, il est à toutes et à tous !

Pourquoi réclamer la parité?

Pour que, dans l’enseignement de la médecine, on songe à former les urgentistes aux symptomes de la crise cardiaque chez la femme (non, ce ne sont pas les mêmes ). Pour que, dans la recherche pharmaceutique, les doses recommandées soient calculées sur les besoins des deux sexes (non, ce n’est pas toujours le cas, et nous voilà surdosées). Pour que, dans l’industrie automobile, on utilise des mannequins de crash tests qui nous ressemblent et des ceintures de sécurité mieux adaptées à notre morphologie, y compris lorsqu’on attend un enfant. Pour que, dans les gares, les aéroports ou les centres commerciaux, quelqu’un (et ce sont rarement les hommes) pense à placer la table à langer en dehors des toilettes des femmes. Pour que, enfin aux manettes dans la gestion des budgets, des femmes dénouent les cordons de la bourse pour financer des mesures, des aménagements qui profitent aussi aux filles (et pas seulement des terrains de basket  quand on parle de politique de la jeunesse et du sport )...

male
Au G20, à Londres, en 2009 : God save the Queen, Angela Merkel et Cristina Fernandez De Kirchner, la présidente argentine.

Alors, prenons le mâl(e) à la racine et commençons par viser la parité partout où elle est possible. La réclamer ET l’organiser, cela veut aussi dire s’engager, se lancer, les filles. Répondre aux offres qui vous sont faites de prendre la parole ou des responsabilités. Que cette parité devienne un réflexe, un but à atteindre. Une vraie expression de la démocratie. Un gage de réussite économique et de mieux-vivre. Les études le prouvent : les pays et les entreprises women friendly sont plus prospères que les autres. On avance mieux sur ses deux jambes, surtout lorsqu’on court en sandales à talons...