Gucci brille et s’amuse

Publié le 24 février 2016 par Elisabeth Clauss
Gucci brille et s’amuse

C'était l'un des shows les plus attendus de la saison. Depuis mars 2015, Alessandro Michele crée l'événement à Milan, en insufflant à Gucci une nouvelle identité précieuse et accessible à la fois.

Puisque le défilé allait commencer avec une heure de retard, le service de presse a appelé tout le monde, pour prévenir, par courtoisie. Tous les invités. Un à un. C'est ça, le néo-Gucci : la prise en compte des besoins et aspirations de son public. En termes de mode, ça s'est manifesté, dès la première collection de Michele (lauréat du British Fashion Award du meilleur designer de l'année en 2015) en février dernier, par un manifeste radical, minimaliste, no gender, décalé, ostensiblement à contre-courant des dernières présentations.

Et puis, nouvelle collection en rupture, le printemps/été 2016, qui a laissé tous les acheteurs, les fans et la presse sur le fondement : des couleurs vives, des motifs de déco d'ameublement (très hype) sur tissus brillants, des transparences, des accessoires big size à présence forte. On entend encore vibrer le buzz six mois plus tard. C'est pourquoi sans doute, le prolifique directeur artistique a décliné l'hiver prochain sur la même intention : vêtir une femme théâtrale, branchée, sûre d'elle, jeune, et la laisser vivre son assertivité chatoyante dans la rue. Fourrures de couleurs en manteaux ou en manches à poils longs sur robes, bombers réinterprétés et vestes au logo tagué baveux, paillettes, brocards et sequins, Gucci, c'est la mode du plaisir. Avec des accents asiatisans parfois, des broderies florales sur mousselines, et comme un rappel des origines de la marque, des inserts des trois bandes vertes et rouges. Pour les accessoires, un mantra : "femmes à lunettes, femmes à voilettes".

Si les silhouettes défilaient sur fond noir et derrière un fin voile sombre sur lequel était projeté des images de rhizomes, la nouvelle identité de Gucci est très claire : sophistiquée, ludique et luxueuse. Parfaitement optimiste, et sexy. La courtoisie de comprendre l'époque, disait-on.

_GUC0083