Cambriolage à Estaimbourg: les tanneries sont-elles les nouvelles bijouteries ?

Publié le 4 octobre 2013 par ELLE Belgique
Cambriolage à Estaimbourg: les tanneries sont-elles les nouvelles bijouteries ?
tannerie-masure
Sacs Delvaux

60 tonnes de cuir destinées à la maroquinerie de luxe ont été volées à la tannerie Masure, à Estaimbourg, dans le Hainaut. Les cuirs précieux remplaceront-ils les diamants ?

Voilà un vol exceptionnel. Dans la nuit de mercredi à jeudi, des voleurs au volant d'un camion ont forcé la grille de la tannerie Masure, ont sectionné le fil des caméras et ont embarqué 60 tonnes de cuir.  Le préjudice est estimé à 500.000 euros.

La tannerie fournit l'industrie du luxe et travaille, avec la prestigieuse maroquinerie belge Delvaux. Il s'agit d'un cuir de très haute qualité. Mais ce vol étonne tout de même la direction, car il s'agit d'une marchandise, compliquée à revendre sur le marché parallèle.

Ce cambriolage nous fait repenser aux vols de bijoux qui se sont déroulés cette année à Cannes, le plus spectaculaire étant celui de Chopard, estimé à plus d'un million d'euros. Le cuir serait-il la nouvelle denrée rare convoitée par les voleurs du marché du luxe ?