RisingTrack, le crowdfunding musclé

Mis à jour le 19 février 2018 par Juliette Debruxelles
RisingTrack, le crowdfunding musclé

Une plateforme de crowdfunding, unique en Belgique, entièrement dédiée au sport.

C’est le nouveau projet lancé par Morgane Vouche et Jérôme Truyens, respectivement ancienne et actuel joueurs de l’équipe nationale belge de hockey.

RisingTrack, c’est un moyen pour collecter des fonds (et donc pallier au manque de moyen du secteur), en vue de développer des projets, via le soutien participatif, mais aussi une occasion de réunir les sportifs pros et amateurs. Le porteur de projet (appelé «Riser») est au centre de la communauté qu’il crée avec ses supporters.

Tout porteur de projet sportif est le bienvenu pour créer une campagne sur RisingTrack: des sportifs individuels, une équipe, professionnel ou amateur et ce dans toutes les disciplines. En échange de sa participation, le supporter reçoit des contreparties prédéfinies en fonction de la somme qu’il investit (t-shirt signé, un entrainement personnel, un workshop, l’équipement du sportif à la fin de son tournoi…).

A la fin de la campagne, le Riser reçoit le montant qu’il a su récolter. S’il atteint au moins 75% de son objectif financier, RisingTrack perçoit une commission de 10%. S‘il atteint moins que 75%, RisingTrack retient 14% sur la somme récoltée.

Actuellement, quatre campagnes sont en cours sur RisingTrack. Lola Mansour, une judokate bruxelloise de 22 ans, veut récolter 4.000€ pour pouvoir se qualifier pour les JO de RIO; Damien Broothaerts, 32 ans de Lembeek, court le 110m haies et souhaite obtenir 6.000€ pour pouvoir se qualifier pour le Championnat d’Europe et pour les JO de Rio; Laurine Delforge, 25 ans de Bruxelles, est sélectionnée comme arbitre de hockey à Rio et recherche 4.000€ pour optimiser sa préparation; enfin, Unified Sailing Team regroupe Thibeau Bastien, Quinten Bruyninckx, et Mathias Van der Auwelaer, tous originaires d’Anvers, et souhaite atteindre 3.500€ pour leur participation au Championnat d’Europe organisé par le Special Olympics à Rotterdam fin mai.

Le sport, c’est aussi une question de solidarité!