La vie sans soutien-gorge

Mis à jour le 21 janvier 2018 par Marie Guérin
La vie sans soutien-gorge

seins

Le sein léger, aérien, libéré et sans contrainte. Comme les stars, ils est parfois bon de tout relâcher. La question est: faut-il que tout le monde le remarque ?

Toute cette histoire part d'une étude que j'ai lue, sur le Monde.fr. Jean-Denis Rouillon, médecin du sport au CHU de Besançon expliquait qu'une étude qu'il avait menée depuis 1997 sur plus de 300 femmes avait révélé que porter un soutien-gorge dès la puberté n'aidait en rien notre poitrine. Et même plus... arrêter d'en porter pouvaient rendre les seins plus beaux ! En fait, le soutien-gorge rendrait la poitrine paresseuse. ("Nan, tu déconnes" - fut ma réaction, évidemment.)

C'est ainsi que mon budget lingerie s'est considérablement allégé.

Il est vrai que, sous un pull, l'effet passe inaperçu, sous un t-shirt, le doute n'est plus permis, mais qu'en est-il de ces stars qui montrent tout, carrément ? Pendant la fashion week, on a pu apercevoir des Miranda Kerr, Kim Kardashian ou Gwyneth Paltrow les seins à l'air.

Une journaliste mode du Daily Mail a décidé de trancher la question. Pour elle, Gwyneth, Kim et Miranda semblaient toutes "ridicules". "Trois très belles femmes qui ont du succès s'humilient elles-mêmes comme des prostituées au nom de quoi? De l'argent? Du pouvoir? De l'attention? Non, de la mode!"

Je serais moins radicale. Peut-être annoncent-elles le retour d'un mouvement, celui du laisser-aller (très) apparent.

Finalement, est-il préférable de vivre le sein caché ? Je me pose la question. Une question de circonstances, sans doute.

Lire aussi: "Mes Seins sont mes bijoux les plus précieux" par Saint-Sein