SPORT: Un stretching spécial joggeurs (VIDEO)

Mis à jour le 21 février 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
SPORT: Un stretching spécial joggeurs (VIDEO)

Notre coach Séverine Jacinto nous file ses conseils pour réaliser un stretching spécialement pensé pour les joggeurs afin de lutter contre les douleurs de sciatique.

Ça défoule, ça vide la tête, ça travaille le cardio, ça brûle des calories, bref, vous êtes super nombreux à être devenus accros au jogging. Mais voilà, de plus en plus de personnes se plaignent d'avoir mal au nerf sciatique, de ressentir des douleurs à la fesse, etc. Du coup, notre coach sportive nous a préparé une vidéo dévoilant sa routine de stretching.

Une douleur sournoise

Vous courez, vous avez mal dans la fesse et ça descend dans la jambe. Il s'agit de sciatique. Parfois de tendinite de la fesse, voir de déchirure.

Attention, il ne s’agit pas d’une blessure banale. Il faut éviter de courir à nouveau avec ces douleurs et privilégier plutôt des séances complètes d'étirements. Ou il s'agit peut-être d'une « sciatique du pyramidal » et son traitement est bien particulier.

Fausse ou vraie sciatique, il est donc important de le savoir parce que, même s'il y a des similitudes dans les symptômes, les causes sous-jacentes sont bien différentes.

Qui est qui?

La vraie sciatique est une irritation du nerf sciatique due à la compression de ce dernier ou à une hernie discale dans la zone lombaire.

La fausse, quant à elle, est causée par une compression musculaire du nerf sciatique au niveau du fessier. Les symptômes sont identiques à la vraie sciatique. La fausse sciatique résulte en général de tensions du muscle piriforme ou pyramidal du fessier. Les causes peuvent être nombreuses, mais comme il s'agit de tensions musculaires, il est préférable de consulter dès le départ un bon kiné et un médecin du sport.

Lorsque le diagnostic aura été clairement établi, vous pourrez vous tourner vers des gyms adaptées qui vont renforcer votre corps et travailler également votre souplesse.

Quelques conseils de prévention:

  • Faites régulièrement de l’exercice physique pour entretenir la souplesse et la musculature du dos et du ventre. Le stretching, yoga ou encore de la gym posturale donnent de très bons résultats. Attention, il ne faut pas hésiter à dire à votre professeur lorsqu’un exercice ne vous convient pas.
  •  La marche et la natation sont d'excellents sports pour renforcer la musculature globale mais aussi celle du dos. Attention à ne pas cambrer le bas du dos pendant la nage et pensez à vous grandir pendant la marche
  • Évitez la position assise prolongée, dégourdissez-vous les jambes dès que possible, bougez régulièrement.
  • Veillez à avoir une bonne posture en règle général. Le cheval de bataille de notre coach !
  • Pour une bonne position durant la nuit, choisissez un matelas confortable et un oreiller qui ne crée pas un angle trop important avec le cou.
  • Pour travailler le dos en le respectant, vous trouverez plusieurs vidéos sur la chaine youtube de Séverine.