Bowie, B.O. de nos souvenirs

Mis à jour le 20 février 2018 par Juliette Debruxelles
Bowie, B.O. de nos souvenirsBritish pop singer David Bowie in concert at Earl's Court, London during his 1978 world tour. (Photo by Evening Standard/Getty Images)
British pop singer David Bowie in concert at Earl's Court, London during his 1978 world tour. (Photo by Evening Standard/Getty Images)
British pop singer David Bowie in concert at Earl's Court, London during his 1978 world tour. (Photo by Evening Standard/Getty Images)

Les hommages vont pleuvoir après le décès de l'icône. On a décidé d'afficher nos morceaux préférés, et le souvenir qu'ils ont inspiré...

"S'il en fallait retenir qu'un morceau, ça serait "Modern Love". J'avais 20 ans, avec des amis on faisait des courts-métrages et on utilisait souvent cette musique pour le générique de début, comme une signature. À chaque fois que je l'entends, je nous revois en salle de montage, hilares et concentrés à 4h du matin. On était éternels." Elisabeth, journaliste mode

"J'ai une préférence pour "Space Oddity", mais je retiendrai aussi ses looks depuis toujours. Bowie, c'est un caméléon fashion. Comme pour les courants musicaux, il anticipait les courants de mode, ou les créait, tout simplement. Androgyne en costume croisé avec une brosse rousse, il etait punaisé en poster au dessus du lit du grand frère de ma copine d'enfance. J'ai commencé à acheter des disques à "Heroes". "Ashes to ashes" est de circonstance aujourd'hui ..." Béa, rédactrice en chef

"Adolescente j'étais plus fan de rap et de r'n'b US que de rock des années 80. Quand Puff Daddy a samplé "Let's Dance" de Bowie dans son morceau "Been around the world", ça m'a donné envie de redécouvrir le titre original sorti l'année où je suis née." Elsa, coordinatrice web

"J'ai une fascination obsessionnelle pour le film "Labyrinth" de Jim Henson, sorti au ciné quand j'avais 10 ans. Bowie, je l'ai découvert comme ça: dans le personnage hyper troublant de Jareth, roi des Gobelins. Mon morceau préféré (du point de vue purement affectif) fait bondir les puristes, pourtant "Magic Dance" m'a tiré du lit et de la dép' plus souvent que n'importe quel autre..." Juliette, journaliste culture-société

"Pour moi, c'est "Heroes". Ado, j'avais un pote qui jouait dans un groupe et me demandait de lui faire le maquillage de Bowie avant de monter sur scène..." Laurence, rédactrice en chef adjointe