Le film choc de Vivienne Westwood contre « l’écocide »

Mis à jour le 16 février 2018 par Elisabeth Clauss
Le film choc de Vivienne Westwood contre « l’écocide »

1152360"Trouble in Paradise"

Elle milite activement depuis des années pour sensibiliser les gouvernements et l'opinion publique aux catastrophes engendrés par le changement climatique. Cette fois-ci, Vivienne Westwood met Magritte dans le coup.

Sans doute pour le côté surréaliste de la chose (et le coup de la pomme). Pendant la dernière fashion week londonienne, elle débarquait en tank devant le domicile de David Cameron. Elle a créé sa propre fondation pour lutter contre la déforestation en Amazonie, et en plus de ses actions militantes, elle verse une partie de ses revenus pour tenter d'endiguer ce qu'elle qualifie elle-même de « traumatisme face au changement climatique ».

Getty
Getty

Dame Westwood, géniale créatrice anti-establishement et femme engagée, simultanément icône punk, romantique, rock’n’roll et baroque, excentrique et passionnée de littérature française, vient de sortir un court-métrage pour accompagner les actions de la COP21. Avec ses outils : la communication et la sensibilisation. Des femmes, notamment. Dans un entretien qu'elle nous avait accordé en 2011, elle déclarait :

"En 2010 déjà, j’ai sorti une collection intitulée « World Wild Woman ». Historiquement, les femmes ont toujours eu une influence considérable sur la culture, elles éduquaient les enfants bien plus que ne le faisaient les hommes, elles étaient responsables de la génération suivante. Je crois que la moitié du désastre écologique auquel nous assistons est du au manque de culture et d’éducation. Les gens ont perdu l’habitude de réfléchir. Or, une grande partie d’entre eux sont des consommateurs. On suce les ressources de la Terre, et la plupart du temps, sans en avoir même le goût. Je crois que c’est aux femmes de continuer à être les « cultivatrices ». Que faites-vous, chacun, pour vos enfants ? Vous continuez de leur acheter d’horribles jouets bas de gamme, à les coller devant la télévision ? Et qu’en est-il de votre propre vie ? Il est très difficile d’aligner son quotidien sur ses idéaux, en particulier quand on est une mère qui travaille et qui doit veiller sur ses enfants. La lecture est si incroyablement importante, et quoi qu’on en dise, elle se perd au profit des écrans. On doit comprendre le passé, si on veut comprendre le présent, et le monde dans lequel on vit."

Dans ce film où, Eve contemporaine et asphyxiée, elle partage le destin d'un Adam de 25 ans son cadet (Andreas Kronthaler, son époux depuis 1992), Vivienne Westwood nous alerte sur le Jardin d'Eden que nous sommes un peu tous en train de bousiller.

Persuadée que les gouvernements s'impliqueront entre peu et pas, elle invite les électeurs à leur mettre encore un peu plus de pression, en réclamant une loi coercitive.

Pour mieux connaître les enjeux de son combat (qui devrait sans doute être celui de chacun), on peut s'instruire sur son site  www.climaterevolution.co.uk et sur www.endecocide.org.