Paris Fashion Week : Rick (W)Owens

Mis à jour le 29 septembre 2013 par Elsa Fralon
Paris Fashion Week : Rick (W)Owens

rickowensLe défilé-performance de Rick Owens = la grosse claque.

L'Américain a retourné l'audience. Pour présenter sa collection printemps-été 2014, il a casté des danseuses, blacks pour la plupart, des filles over expressives au lieu des sylphides impavides habituelles.

Et puis, ces nanas, elles en avaient. Partout. Des rondeurs, des formes, de la cuisse. Un parti pris qui obligeait à deviner les coupes de ses vêtements sous les corps atypiques de ses mannequins. Car Rick Owens, il a sans doute des clientes taille 44... Comme les autres créateurs.

Elles dansaient un mélange de stepping, de chorégraphie zulu, et pour quiconque a fait un saut en bavière, il y avait un peu de yodel. Juré. Un défilé qui s'est fini en chenille. Si.

Ce qu'on en a retiré ? Honnêtement, pas grand chose sur les vêtemements (on a bien noté pas mal de cuir et de tirettes, des drapés, des laçages, des superpositions), sinon qu'ils vont à tout le monde.

Surtout, ce show respirait la force, l'assertion, et le culot des femmes.

Un "défilé" si politiquement incorrect, il n'y a qu'à Paris qu'on aurait pu voir ça. Avec un peu de chance, ça sera contagieux.

Vidéos Instagram issues du compte de @fashionbombdaily

B.E, E.C, E.F