« Miley: The movement »: le docu de trop?

Mis à jour le 14 février 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
« Miley: The movement »: le docu de trop?

ISOPIX_21218031-004

Le 3 octobre à 21h10, MTV diffusera un documentaire sur l'ascension controversée de Miley Cyrus. Va-t-on enfin connaitre la vérité sur sa transformation?

Le documentaire vidéo de 60 minutes posera cette question: "Après ses quatre nominations aux « 2013 MTV EMA », sa performance aux VMA qui a fait les gros titres de la presse, ses ventes en tête des hits-parade, y compris son tout premier nº 1 sur le Billboard Hot 100 pour « Wrecking Ball » aux États-Unis, et après avoir aidé à faire entrer le terme « twerk » dans le vocabulaire quotidien, la superstar a été catapultée au sommet de la stratosphère de la culture pop. Mais, qui est la véritable Miley et qu'est-ce qui se trouve à l'origine de sa transformation ?"

Faut-il s'attendre à de la big confession version mascara qui coule et gros reniflage?

Franchement, on y croit pas trop et surtout, en fait, on en a marre de la voir. Trop de Miley, tue Miley!

Le docu, qui retracera la vie de la chanteuse et actrice depuis son rôle d'Hannah Montana à ses prestations trash d'aujourd'hui, sera probablement aussi lisse en confessions et rebondissements que l'Amérique le permet.

Est-ce qu'on va le regarder ?

Oui, probablement si on est malade et coincée sous la couette ou si on a du taf en retard (parce que bosser avec un oeil sur l'ordi et un oeil sur la télé c'est le max que l'on puisse faire passé 20h). Ou alors parce qu'elle va encore faire une apparition toute langue dehors et fesses secouantes et qu'on va se dire "Ok maintenant, je veux comprendre pourquoi. POUR-QUOI?". Ou aussi - l'option la plus vraisemblable en fait - parce qu'on est curieuses même si on sait que c'est un très vilain défaut (on a pas dit qu'on était parfaites hein, bon ça va!).

« Miley : The Movement » sera également diffusé sur les chaînes internationales de MTV dans le monde entier en octobre 2013. Au cas où vous le raté (...) bande de malignes.